Coup de coeur

Cruella – Une Emma Stone d’enfer (Comédie, Drame, Famille – Excellent – Cinéma)

Escroc pleine de talent, Estella est résolue à se faire un nom dans le milieu de la mode. Un jour, ses créations se font remarquer par la baronne von Hellman, une grande figure de la mode,

C’est Craig Gillespie, réalisateur de l’excellent Moi, Tonya (2018), qui a adapté le personnage de littérature créée par Dodie Smith dans les années 50. Ce film se veut comme un prequel à Cruella d’Enfer dans le classique d’animation Les 101 Dalmatiens (1961).

Disney multiplie les versions en prises de vues réelles. Au début, cela n’a pas été évident, mais les réussites se succèdent dans cette catégorie, et s’en est une énorme ici

Je n’ai que peu de souvenir en soit des 101 Dalmatiens, mais par contre, le personnage de Cruella reste dans les mémoires. Cette version 2021 permet d’explorer comme il se doit sa genèse. Grâce à ce film, on va comprendre comment cette petite escroc est devenu une « méchante » tant redoutée. J’ai été étonné à quelle point l’exploration psychologique de son personnage est complète. On ressent sa douleur et compati à ce son choix d’endosser le rôle de Cruella.

Le film a une très grande part de sombre. On est loin du “tout lisse pour plaire à tout âge”. On descelle une douleur dans ce personnage. Pour autant, il y a un bon équilibre entre moments dramatiques et d’autres plus léger pour avoir une belle osmose de l’essence de Cruella.

Ce personnage est, malgré sa part d’ombre, haut en couleur. Elle est extravagante et aime se faire remarquer. J’ai adoré son style bien particulier. Il y a notamment des costumes fantastiques. On plonge dans son univers.

Emma Stone va être parfaite dans ce rôle. Elle vit et respire le personnage. Sa performance nous éclabousse durant plus de deux heures. Le casting secondaire est tout autant fantastique avec en tête la dominante Emma Thompson. Il fallait bien cette actrice pour tenir face à Cruella. Les apports de Mark Strong mais surtout Joel Fry et Paul Walter Hauser sont très remarquables.

L’histoire quant à elle est assez riche pour ne pas voir le temps passer. D’autant plus que s’est présenté de façon dynamique et énergique.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :