Non classé

Un Printemps à Hong Kong – L’homosexualité dans la société Hongkongais (Drame, Romance – Bien – Cinéma)

Pak et Hoi vivent à Hong Kong. Ils ont construit leur vie autour de leur famille mais leur rencontre les entraîne sur les pentes d’une belle histoire d’amour.

C’est une réalisation de Ray Yeung, qui en a aussi écrit le scénario. Il se définit comme proche des thématiques LGBT. Le film était dans la sélection de la Berlinale 2020.

Je trouve cela toujours intéressant d’aborder d’autre culture à travers le cinéma. Dans ce cas-là, l’optique va être prise en étant axé sur la question d’une relation homosexuelle. Je dois dire que ce drame romantique m’a bien plu.

Cet aspect culturel est justement très bien retranscrit. On est au cœur d’une société Hong-Kongaise traditionnelle. J’ai apprécié le profil sociologique des personnages car nous ne sommes pas enfermés dans un modèle type. Par exemple, d’un point de vue religieux, l’un va être chrétien, et l’autre plutôt agnostique. Pour autant, on voit tout de même que la base du mode de vie reste similaire en étant axé énormément sur la famille. Les moments conviviaux seront différents selon le foyer, mais on sent tout de même que c’est la base de tout.

Ceci est primordial dans la construction des personnages. En effet, ils font passer leur famille avant leur propre envie d’assouvir leur désir amoureux en toute liberté.

Ils sont tiraillés entre la volonté de pouvoir aimer et l’autre de ne pas faire éclater le cercle familial ou de voir des ragots toucher leur proche. L’homosexualité n’étant pas bien vue dans cette région administrative spéciale. Que ce soit le chauffeur de taxi refusant d’arrêter, ou le retraité, leurs deux portraits sont bien structurés. J’ai apprécié la manière dont leur partie solo était explorée.

Cependant, les parties, où ils sont ensemble, vont être plus timides. A aucun moment on ne sent un réel épanouissement dans cette relation.

J’ai trouvé très juste la performance des deux acteurs Tai-Bo et Ben Yuen. Sous fond d’une superbe bande originale, ils vont bien retranscrire l’émotion de leur personnage.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :