Non classé

ZONE HOSTILE (Action / Science fiction – Mauvais)

Après s’être découvert au grand public dans le MCU, Anthony Mackie commence cette année 2021 sur Netflix avec ZONE HOSTILE (2021).

C’est une réalisation de Mikael Hafstrom. Le scénario a été écrit par Rowan Athale et Rob Yescombe.

Dans ZONE HOSTILE, on retrouve Thomas Harp (Damson Idris) un pilote de drone qui a désobéi aux ordres et comme sanction va être envoyé au front d’une guerre civile en Europe. Il va être sous le commandement de Leo (Anthony Mackie).

J’ai trouvé ce film d’action vraiment mauvais. Quelle déception alors que la première distribution exclusive Netflix de l’année avait été réussite avec PIECE OF A WOMAN. Certes, on n’est pas dans le même style mais la qualité est indéniablement en chute. Je ne sais pas trop par où débuter tellement il y a des points négatifs. On commence par le scénario qui est la base. Déjà, cette notion de guerre civile balancée sur la table sans aucune précision montre qu’on ne va pas compter sur l’histoire pour donner de l’intérêt. Cela devait être trop dur de nous expliquer les origines de celle-ci et les motivations des différents camps. Pour en rajouter une couche dans le cliché, la Russie est mêlée à tout ça. Plus on avance, moins le récit a de sens. On voit bien que les scénaristes tentent maladroitement de faire des retournements de situation, mais ils ne font qu’aggraver les choses. On s’éloigne de toute logique avec un nombre d’incohérence folle. Pour ne pas faire de jaloux, les dialoguistes ont décidé d’être au niveau avec des échanges au ras des pâquerettes. J’adore quand entre deux fusillades ridicules avec des effets spéciaux lamentables, on essaie de nous expliquer le sens philosophique de la vie. Je ne connaissais pas Damson Idris et je me demande ce qu’il vient faire là. Je ne sais pas si c’est son personnage qui est mal écrit ou si c’est son interprétation, mais en tout cas ça ne colle pas. Rassurez-vous, si la raison de votre visionnage est Anthony Mackie, il s’en sort plutôt bien au milieu de ce marasme. Ça ne suffit tout de même pas à obtenir un résultat global ne serait-ce qu’un peu convenable.

ZONE HOSTILE comme son nom l’indique est néfaste.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :