LOU ! JOURNAL INFIME (Comédie / Famille – Pas mal)

Moment de légèreté avec LOU ! JOURNAL INFIME (2014) dont la présence de Kyan Khojandi m’a attiré.

C’est une réalisation de Julien Neel, qui pour son premier film, adapte sa bande dessinée. Il ne s’appuie pas sur un tome en particulier, mais sur l’univers en général. Le scénario a été confié à Marc Syrigas.

Dans LOU ! JOURNAL INFIME, on retrouve la jeune Lou (Lola Lasseron), folle amoureuse en secret de Tristan (Joshua Mazé). La vie qu’elle partage avec sa mère (Ludivine Sagnier), va être bouleversée par l’arrivée d’un nouveau voisin (Kyan Khojandi).

Par son originalité, j’ai trouvé cette comédie familiale pas mal. J’ai été fasciné par la forme. L’ambiance totalement décalée est tout simplement magique. J’ai adoré cet univers dans lequel nous amène Julien Neel. Les décors sont géniaux, tout comme les costumes. Il y a des jeux de couleurs et de formes, qui attirent l’attention, et qui m’ont permis d’être interpelé durant tout le film. Même les parties plus animées qui arrivent par moments avec la mère, sont d’une qualité surprenante. Par contre, le grand problème vient sur le fond. Une fois que j’avais fait le tour du visuel, j’ai commencé à m’ennuyer. L’histoire est simple et sans grand intérêt. La relation fille-mère explorée n’a rien de fort. À aucun moment je n’ai senti de lien. Les scènes « sentimentales » sont assez vides. Quand elle commence à être plus poussée, il y aura de gros coups de mou. C’est dû en partie à des acteurs qui ne sont vraiment pas bons. Les débutants Lola Lasseron, Joshua Mazé ou encore son amie Eden Hoch ont l’air de réciter leur texte. La plus expérimenté Ludivine Sagnier ne rehausse pas le niveau. Seul Kyan Khojandi m’a plu avec son personnage un peu à l’ouest. Le créateur et acteur principal de la minisérie BREF fait là son premier rôle majeur au cinéma après des petites apparitions. Malgré le fait que je n’ai pas du tout accroché au déroulé, je dois reconnaitre qu’il y a des bonnes ondes, et ce n’est pas désagréable.

LOU ! JOURNAL INFIME a un univers à découvrir mais il faut s’avoir s’arrêter au bon moment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.