Américain Épouvante-Horreur Comédie Thriller

TONE-DEAF (Epouvante-horreur / Thriller / Comédie – Mauvais)

De temps en temps, j’aime me faire un film d’horreur peu connu et cette fois c’est au tour de TONE-DEAF.

C’est une réalisation de Richard Bates Jr., un habitué de ce style.

Dans TONE-DEAF, on retrouve Olive (Amanda Crew) qui va louer une maison pour un week-end. Le propriétaire (Robert Patrick) ne semble pas net.

J’ai trouvé que ce film était une vraie purge. Qu’est-ce que je me suis ennuyé. Il ne se passe rien ! Le tueur est tout bonnement ridicule dans la manière dont il émerge. Il part dans une espèce de délire dont je pense seul le réalisateur devait saisir le génie. Ça fait vraiment truc pondu à l’arrache. C’est à l’image de l’histoire, qui bien que basique, arrive à être mal faite. Vous allez me dire « mais si ça fait peur ce n’est pas grave ». Malheureusement, ça ne fait même pas frétiller. Ça va tout juste être un peu gore, ce qui fait qu’on ne peut pas compenser ce ratage par un plaisir malsain. Le pire, est qu’au bout d’un moment sur la fin ça commence à devenir bien. Ça n’a pas dû plaire car au bout de quelques minutes cela retombe dans le grand n’importe quoi avec un final ni fait, ni à faire. Pour ne rien arranger, l’ensemble est mal filmé avec un acharnement à mettre un effet de flou qui fait plus qu’amateur au bout d’un moment. Aller comme je suis gentil, je vais tout de même lui donner un bon point, les acteurs se débrouillent bien. Dans tout ce marasme, Amanda Crew tire bien son épingle du jeu, et même si son personnage est nul, Robert Patrick se défend bien.

Bien qu’il y est parfois de belle surprise dans mon exploration de l’horreur, TONE-DEAF n’en fait pas du tout partie, au contraire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :