NEW JERSEY DRIVE (Drame – Pas mal)

Petite découverte de la semaine avec NEW JERSEY DRIVE sorti en 1995.

C’est une réalisation de Howard McMaster et Nick Gomez (NEW YORK UNITÉ SPÉCIALE). Ce dernier a écrit le scénario avec Michel Marriot.

Dans NEW JERSEY DRIVE, on retrouve Jason (Sharron Corley) et Midget (Gabriel Casseus) qui grandissent à Newark, connu pour les vols de voitures.

Ce drame est dans la lignée d’un MENACE II SOCIETY même si on n’est pas au même niveau. Il n’est pas exceptionnel mais ce regard bien malgré tout. On est plongé dans une ambiance quartier US des années 90. Personnellement, j’ai beaucoup ce style de film. Ça sent un tantinet l’exagération mais bon ça reste acceptable. J’ai aussi apprécié le fait que pour une fois on ne soit pas à New York ou à Los Angeles. C’est bien de changer de temps en temps. J’ai été agréablement surpris par la force des personnages. Sharron Corley et Gabriel Casseus n’ont pas eu de grandes carrières d’acteur, mais leur performance ici est notable. À noter la présence de Donald Faison qui se fera connaitre des années plus tard avec SCRUBS. Ils incarnent comme il se doit ces jeunes et à travers eux on vibre pour cette histoire. On va être confronté à plusieurs problèmes de société liée à la pauvreté, la violence mais aussi au racisme. Il y a une grande thématique autour de cela et elle est plutôt bien traitée. Pour donner un tableau complet, il y aura aussi de bons moments de franche rigolade. Malheureusement, le hic de ce film est sa réalisation. J’avais beau passer un bon moment, il y avait toujours le petit truc qui agace. Entre les fondus noirs trop longs qui cassent le rythme ou les faux raccords énorme, il ne faut pas être pointilleux. Comme le policier joué par Saul Stein, qui en plus d’être ridicule, arrive à se trouver toujours là sans qu’on ne sache comment. Cela va d’aire avec certaines scènes qui sont inexplicables et tombe comme un cheveu sur la soupe sans explication et sans aucune conséquence pour le reste de l’histoire. Même la fin paraît bâclée.

NEW JERSEY DRIVE n’est pas exempt de tout reproche, mais reste sympa à regarder pour les amateurs du genre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.