COUNTDOWN (Epouvante-horreur – Moyen)

Toujours se méfier des applications sur nos téléphones comme le montre COUNTDOWN.

C’est le premier long-métrage de Justin Dec. Tout partait d’un court métrage sur ce concept qu’il a fait et proposé à différents festivals.

Dans COUNTDOWN, on retrouve Quinn (Elizabeth Lail) qui télécharge une application lui donnant combien de temps il lui reste à vivre.

Malgré un concept que j’ai bien aimé, ce film d’épouvante ne vol pas haut. Le principe de faire intervenir une application mobile peut paraître simpliste mais je trouve que c’est une bonne transposition moderne du style épouvante. Le monde évolue et donc l’horreur avec. Malheureusement, au bout d’un moment, on retombe dans une logique beaucoup trop classique. Ce n’est pas exploité à fond et c’est bien dommage. Surtout qu’a ce moment-là on tombe dans quelques choses de pas terrible du tout. À vouloir revenir sur « le chemin standard » pour finaliser son film, Justin Dec a tué son concept. Pour ne rien arranger, le scénario en lui-même est vraiment nul. L’idée de base n’est pas suffisante si sa manière d’être mise en œuvre n’est pas à la hauteur. Le dérouler est totalement illogique et on observe beaucoup de contradiction. La fin étant aussi prévisible qu’invraisemblable. Le début n’est pas mieux en partant dans tous les sens. Ça m’a rappelé les mauvais travers de la saga DESTINATION FINALE. Malgré tout, même si ce qui se passe est un peu du grands n’importe quoi par moments, le film est bien rythmé. Il y aura quelques passages comiques bien senti notamment avec Tom Segura et P.J. Byrne. J’étais agréablement surpris des séquences horrifiques qui sont réussites dans leur majorité. Certaines n’ont aucun sens quand on prend la logique de l’application mortelle, mais les autres sont vraiment bien. Le casting est à l’image du film, en demi-teinte. Certains acteurs comme Jordan Calloway ou ceux cités avants sont top, mais par contre Elizabeth Lail fait plus héroïne de série Z.

COUNTDOWN avait quelques solides arguments pour bien se positionner dans la catégorie « film d’horreur d’ado » mais trop d’éléments font pencher la balance du mauvais côté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.