Mettez Ahmed Sylla et Alban Ivanov ensemble, et ils deviennent INSÉPARABLES.

C’est la seconde réalisation de Varante Soudjian. Sa première, WALTER, sorti il y a seulement quelques mois n’avait pas reçu un bon accueil du public. Il a aussi écrit le scénario.

Dans INSÉPARABLES, on retrouve Mika (Ahmed Sylla) qui va se faire enfermer en prison pour échapper à des voyous qu’il a escroqués. Il va partager sa cellule avec Poutine (Alban Ivanov). Ce dernier prisonnier un peu fou va se prendre d’affection pour lui.

J’ai passé un moment vraiment cool devant cette comédie. Elle m’a permis de bien me vider la tête. Après au vu du casting, ce n’est pas une surprise si je vous dis que ça ne vole pas très haut. Un humour basique mais qui fait du bien par moments. Surtout qu’Alban Ivanov est doué pour cela. Ce rôle a été écrit pour lui. Si vous aimez son style brut de décoffrage, vous allez être comblés. Une semaine après la sortie de LA VIE SCOLAIRE, il est sur une bonne lancée. Personnellement, j’adore. J’ai eu plus de mal avec Ahmed Sylla que je n’ai pas trouvé excellent. Ce qui est dommage car dans sa dernière apparition (CHACUN POUR TOUS), il avait vraiment réussi à élever le niveau. Pour le casting secondaire, quelques bons acteurs participent à la fête dont Christian Bujeau (KAAMELOTT / LES VISITEURS), Amir El Kacem (KABOUL KITCHEN) et Judith El Zein (LE PRÉNOM). Tout ce beau petit monde fonctionne plutôt bien ensemble. Petit bémol tout de même, l’humour est assez répétitif par moments. Surtout que ce n’est pas grâce à une histoire assez bateau, que le film va gagner de l’intérêt.

INSÉPARABLES est fait pour se vider la tête et rire de situations bêtes, rien de plus mais ce n’est déjà pas mal du tout car il le fait bien.

Publicités