Un an après son Oscar pour LA FORME DE L’EAU – THE SHAPE OF WATER, Guillermo Del Toro revient mais cette fois à la production d’un film d’épouvante : SCARY STORIES.

C’est André Øvredal qui va adapter un recueil de nouvelles écrit par Alvin Schawartz. Le réalisateur Norvégien avait fait le film d’horreur THE JANE DOE IDENTITY en 2017. Le scénario a été écrit par Guillermo Del Toro avec Dan et Kevin Hageman.

Dans SCARY STORIES, on retrouve une bande d’adolescents (Zoe Margaret Colletti, Michael Garza, Gabriel Rush et Austin Zajur) qui va trouver un livre d’histoires terrifiantes dans un manoir hanté.

J’ai bien aimé ce film d’horreur à l’ambiance « teenagers ». Alors certes, à aucun moment il ne fait peur, mais il se dégage quelques choses de sympa. Le style me fait un peu penser au livre Chair de Poule (attention rien à voir avec le film). Le concept des petites histoires est vraiment top et cela s’implante parfaitement dans le récit. Chaque démarrage est un peu excitant et on veut savoir qui sera la prochaine victime. Cela crée une bonne dynamique. De plus, ces « mini-histoires » sont assez bien faite. Elles ont chacune leur style et apportent de la variété. Par contre, le dosage de la tension n’est pas toujours forcément bien équilibré. Par moments, les points un peu culminants, devant normalement nous faire dresser les cheveux sur la tête, étaient gâchés par une réalisation un peu maladroite. Au final, cela apportait du comique sans le vouloir, et faisait dégonfler l’horreur. Malgré tout, j’ai trouvé dedans mon plaisir comme il se doit. Je me suis juste mis dans la tête que je n’étais pas là pour avoir peur, mais pour profiter des courtes nouvelles. Les acteurs aident beaucoup pour passer ce bon moment. Je les ai trouvés assez prometteur. Chacun avait son petit délire et ils se complétaient bien. Une mention spéciale à Michael Garza. À noter pour les fans de BREAKING BAD, la présence de Dean Norris.

Guillermo Del Toro a donc fait une bonne pioche en produisant SCARY STORIES.

Publicités