Critique de MIDSOMMAR (Epouvante-horreur – Communauté)

Je retrouve l’UGC Ciné Cité Vélizy avec à l’honneur pour ma matinée du dimanche le film d’horreur MIDSOMMAR.

Un an après HÉRÉDITÉ, pour son second long-métrage, Ari Aster réalise et écrit de nouveau dans l’épouvante.

Dans MIDSOMMAR, on retrouve Dani (Florence Pugh), son compagnon Christian (Jack Reynor) et ses deux amis Mark (Will Poulter) et Josh (William Jackson Harper) qui vont être invités par leur camarade d’université Pelle (Vilhelm Blomgren) à un festival de sa communauté en Suède.

J’ai beaucoup apprécié ce film. Pour ma rentrée au cinéma, j’ai été gâté. La construction de l’ambiance est géniale. C’est vraiment psychologique. Le personnage de Dani est parfaitement construit. Pour ne rien gâcher, Florence Pugh est super dans ce rôle. Vous pourrez d’ailleurs la retrouver en 2020 dans BLACK WIDOW. Le reste du casting est aussi à la hauteur. J’ai découvert William Jackson Harper qui m’a agréablement surpris. Avec ce petit groupe on va être plongé dans une communauté que le réalisateur a construite grâce au folklore et aux traditions païennes suédoise. Tout se tient parfaitement. Il a même été jusqu’à inviter une langue fictive. L’immersion dans cet univers permet d’être à fond dedans. On perd même la notion du temps avec un soleil qui ne se couche jamais durant cette période de l’année en Suède. La réalisation va s’appuyer sur des plans très travaillés pour créer une ambiance pouvant être parfois angoissante. Ils ne vont pas aussi lésiner sur le gore avec certaines images qui seront brutes. Au-delà de cela, le scénario se tient très bien grâce aux explications qui sont distillées tout au long du film. L’histoire est intéressante et on veut savoir ce qu’il va advenir à ces quatre Américains plongés en terre scandinave. Car même si au fond, on sent ce qui va leur arriver, il y toujours quelques choses pour relancer notre curiosité. Seule petite ombre au tableau, parfois quelques longueurs vont se faire ressentir. Ce n’est pas toujours simple de mettre en place quelque chose d’aussi complet.

MIDSOMMAR est une prise de risque payante qui mêle parfaitement le style et le choc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.