Critique de CHILD’S PLAY : LA POUPÉE DU MAL (Épouvante-horreur – Reboot Chucky)

Hollywood ayant la flemme de trouver de nouvelles franchises horrifiques originales, on va aujourd’hui se contenter de CHILD’S PLAY : LA POUPÉE DU MAL, le reboot 2019 de Chucky.
C’est le Norvégien Lars Klevberg qui réalise ce 8ème film de la saga Chucky. Tyler Burton Smith va écrire le scénario pour ce personnage crée en 1988 par Don Mancini.
Dans CHILD’S PLAY, on retrouve Andy (Gabriel Bateman) et sa mère Karen (Aubrey Plaza) qui vont faire rentrer dans leur foyer une poupée intelligente. Ils ne se doutent pas que son fonctionnement sort des normes. 
Concrètement, je m’attendais à voir une bouse mais à ma grande stupeur j’ai été agréablement surpris. On a affaire ici à un divertissement qui est plutôt bon. Il ne faut surtout pas que vous pensiez voir un grand film d’horreur digne de sa version originale. Non, il faut vous mettre dans la tête que c’est uniquement un moment de détente. Une fois qu’on sait à quoi s’en tenir, la recette est simple mais efficace. Première étape importante, un concept qui accroche. Afin de faire novateur, au lieu d’une poupée possédée, celle-ci sera contrôlée par l’intelligence artificielle. Au début je n’étais pas emballé, mais force est de constater que c’est assez bien tourné. On aura même une critique de la société moderne qui confie son quotidien aux machines. Une fois qu’on a cette base, il faut rajouter des acteurs pas connus mais vraiment sympas. Aubrey Plaza et Gabriel Bateman remplissent ce rôle à merveille. Ils forment une belle famille et son vraiment attachant. Aubrey Plaza vue dans INSTALIFE est encore une fois top. Même Brian Tyree Henry (UNDERCOVER) en personnage plus secondaire sera cool. Pour finir, on saupoudre le tout de scènes tellement gores qu’elles en deviennent drôles. Sur ce point rien à redire, les tonnes d’hémoglobine m’ont bien fait rire. Par contre, l’interdit au moins de 12 ans est assez léger car on verra bien les meurtres en détails. 
En attendant une nouvelle révolution dans le monde de l’horrifique, il faudra se contenter de ce chouette reboot CHILD’S PLAY : LA POUPÉE DU MAL. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.