MON BÉBÉ – L’amour mère-fille (Critique Avant Première)

Titre : MON BÉBÉ

Année de Sortie : 2019

Genre : Comédie dramatique

Nationalité : Français

En quelques mots : sans grand intérêt

Pour la journée de la femme, le vendredi 8, UGC proposait en avant-première MON BÉBÉ qui sort Mercredi 13 Mars.

C’est une réalisation de Lisa Azuelos qui revient sur une thématique qu’elle connait bien en l’ayant déjà abordé dans LOL. Comme pour ce dernier, elle s’est aussi chargée du scénario.

Dans MON BÉBÉ, on retrouve Héloïse (Sandrine Kiberlain) mère célibataire de trois enfants dont la petite dernière Jade (Thaïs Alessandrin) s’apprête à quitter le nid.

Je n’ai pas du tout accroché et je suis donc passé totalement à côté de cette comédie dramatique. Il faut peut-être avoir été parent une fois dans sa vie pour ressentir ce que le film veut nous transmettre. J’ai eu beaucoup de mal à m’attacher aux deux personnages principaux que sont la mère et la fille. Je ne vais pas vous mentir, j’ai ressenti sur la fin un petit truc car c’était émouvant quand même à force, mais voilà ce n’était pas fou. On sent qu’il y a de l’amour. Le ton de l’humour sera aussi de rigueur avec quelques passages assez drôle notamment avec la mère qui a un grand sens de la repartie. La réalisation est extrêmement bien faite, c’est l’une des raisons pour laquelle j’ai commencé à céder sur la fin. Un mélange d’images du passé et du présent très pertinent pour mettre en avant la relation mère-fille. Tout cela mêlé à une musique émouvante. Dans la peau de cette mère par moments irresponsable, Sandrine Kiberlain fait une prestation remarquable. Ce n’est pas une actrice dont je suis forcément fan, mais je dois reconnaitre qu’elle met la barre très haute. J’ai trouvé son personnage détestable par son attitude vis-à-vis de ses responsabilités. Cependant, en dehors d’elle, le casting ne m’a pas convaincu. Je n’ai pas du tout apprécié le style de Thaïs Alessandrin. La fille de la réalisatrice Lisa Azuelos, donne une image tellement antipathique qu’il devient difficile d’en tirer de l’émotion. Les rôles secondaires comme Victor Belmondo ou Mickael Lumière n’apportent pas grand-chose. Ce dernier est même assez mauvais. Un beau petit monde qui par leur personnalité m’a bloqué dans mon immersion.

MON BÉBÉ n’a malheureusement pas su réveiller cette petite étincelle en moi qui me fasse vibrer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.