Action Animation Aventure Japonais

DRAGON BALL Z : BROLY, LE SUPER GUERRIER – Première apparition de Broly (Critique)

Titre : DRAGON BALL Z : BROLY, LE SUPER GUERRIER

Année de Sortie : 1993

Genre : Animation / Action / Aventure

Nationalité : Japonais

En quelques mots : Peut mieux faire

Ce mercredi va sortir en France DRAGON BALL SUPER : BROLY. On va donc en profiter pour se refaire le premier film où il apparait pour la première fois, DRAGON BALL Z : BROLY, LE SUPER GUERRIER.
C’est Shigeyasu Yamauchi qui va réaliser ce film d’animation tiré de l’anime Dragon Ball Z créé par Akira Toriyama. Le scénario a été confié à Takao Koyama, l’un des co-auteurs de la série. Dans DRAGON BALL Z : BROLY, LE SUPER GUERRIER, on retrouve Vegeta qui va être appelé par Paragus pour combattre le Super Saïyen légendaire qui menace sa planète. Pendant ce temps, Goku est aussi à sa recherche. Pour n’importe quel fan de Dragon Ball, ce film va être une référence. C’est grâce à lui que va commencer la légende de Broly. On le verra de nouveau dans RIVAUX DANGEREUX et BIO BROLY, mais celui-ci reste quand même le plus connu. Ses origines vont nous être révélées, mais comme le film est assez court (1h10), on ne s’attarde malheureusement pas dessus. J’aurais aimé que sa haine de Goku soit plus explorée car elle n’est pas vraiment expliquée. Au vu des circonstances, elle aurait dû se diriger plus naturellement vers Vegeta. D’ailleurs, ce dernier n’est pas mis en valeur à mon plus grand désespoir. Je fais partie de ceux qui le préfère à Goku. Comme d’habitude dans Dragon Ball Z, le scénario ne va donc pas être très travaillé, on va plus se concentrer sur la bagarre qui met un peu de temps à venir. Cependant, j’ai beaucoup aimé la légèreté apportée avec Tortue Géniale qui est extrêmement drôle. Cela va rajouter un peu d’énergie avant que l’action commence. Par contre, une fois que c’est parti, ça envoie du lourd. Voir tout le monde se liguer contre celui qui était le personnage le plus puissant de DBZ, c’est impressionnant. Le dénouement est tout de même un peu bâclé. Bien que j’adore Broly, DRAGON BALL Z : BROLY, LE SUPER GUERRIER n’exploite pas assez bien son potentiel avec un format de long-métrage qui n’était pas maitrisé par la franchise.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :