Titre : LE CHANT DU LOUP

Année de Sortie : 2019

Genre : Drame

Nationalité : Français

En quelques mots : Un drame prenant

LE CHANT DU LOUP nous fait rentrer au cœur des sous-marins de combats.

C’est la première réalisation d’Antonin Baudry, qui avait commencé sa carrière au cinéma en étant scénariste sur le film QUAI D’ORSAY

Dans LE CHANT DU LOUP, on retrouve des membres de la marine nationale (François Civil, Omar Sy,Reda Kateb et Mathieu Kassovitz) sous-marinier de spécialité, qui vont de voir agir lorsqu’un conflit est proche d’éclater avec la Russie.

J’ai beaucoup aimé ce drame que j’ai trouvé intense. Je pensais avec les premières scènes qu’on allait assister à un film de guerre banale avec la spécification du sous-marin, mais en réalité c’est très axé sur la psychologie des personnages. On va voir comment ils réagissent en temps de crise et la pression qui peut s’exercer sur eux. Ce n’était pas évident de rentrer dans cet univers bien particulier, surtout en ce qui concerne les termes techniques. Je ne vais pas vous mentir, à la fin, il y avait toujours des subtilités que je ne comprenais pas. On voit tout de même que des recherches sérieuses on était faites sur le sujet, cela apporte du réalisme et donc forcément aide l’immersion. Une fois que la glace est brisée, c’est un vrai plaisir. Ensuite, j’ai été à fond dedans. L’intensité va monter tout au long du film pour un suspense très prenant. Je ne peux saluer la qualité de ce drame sans parler des acteurs qui en sont un des éléments clé. On aura un véritable quatuor de folie. Omar Sy est enfin à la hauteur de son talent. Il a abandonné le temps d’un film les comédies, pour un registre qui lui va très bien. Concernant Reda Kateb, qui avait commencé sa carrière au cinéma il y a 10 ans dans UN PROPHÈTE, il est devenu gigantesque. A chaque apparition je suis impressionné. L’expérimenté Mathieu Kassovitz se fait totalement éclipser. Le meilleur pour la fin avec François Civil. Il va jouer ce qu’on nomme « l’oreille d’or », un poste stratégique dans les sous-marins. Il y aura une vraie poésie symphonique autour de son rôle qu’il exécute à merveille. Le petit bémol de ce film restera sur les effets spéciaux qui ne sont pas encore à la hauteur des productions américaine, mais l’important est-il vraiment là ? Finalement je ne pense pas.

LE CHANT DU LOUP nous offre avec qualité une vision de la psychologie sous-mariniers.