Fumer fait tousser – Le style Dupieux atteint ses limites

Fumer fait tousser | Gaumont Distribution

Fumer fait tousser : Après un combat acharné contre une tortue démoniaque, cinq justiciers qu’on appelle les « TABAC FORCE », reçoivent l’ordre de partir en retraite pour renforcer la cohésion de leur groupe qui est en train de se dégrader. Le séjour se déroule à merveille jusqu’à ce que Lézardin, empereur du Mal, décide d’anéantir la planète Terre…  

Fumer fait tousser | Gaumont Distribution
Fumer fait tousser | Gaumont Distribution

Fumer fait tousser

Note : 1.5 sur 5.

C’est une réalisation de Quentin Dupieux qui signe son second film de 2022 après Incroyable mais vrai. Fumer fait tousser a été présenté en séance de minuit au Festival de Cannes 2022. Cette comédie française est sortie le 30 novembre 2022 en salle.

Chanter Dickens

Quentin Dupieux est un O.V.N.I dans le paysage cinématographique français. Il polarise avec des films « quitte ou double ». Cette fois, ça ne passe pas. Difficile d’accrocher avec un rythme autant saccadé. L’idée de mettre des touches d’horrifique dans des récits était pourtant bonne. Cependant, l’effet ne fonctionne pas. Le film marche trop par fulgurance. L’ennui se profil vite malgré la durée courte de cette comédie.

Fumer fait tousser | Gaumont Distribution
Fumer fait tousser | Gaumont Distribution

Le duo du bonheur

On atteint les limites de cette construction trop succincte. Le spectateur ne va nul part et observe se groupe en attendant la fin. La fin est à l’image de l’œuvre. Elle ne se positionne pas. L’humour n’est pas assez présent pour faire oublier ce vide scénaristique.

Les acteurs sont tous impeccable. Gilles Lellouche ressort comme le leader naturel accompagné d’une génération plus jeunes. Vincent Lacoste, Anaïs Demoustier, ou encore Oulaya Amamra font bonne impression. Chacun prend plaisir à jouer et cela se voit. Pour autant, on ne leur en demande pas beaucoup. Fumer fait tousser se repose trop sur son casting en oubliant de développer leur personnage. Rien ne se crée malgré toutes ces stars. Les apparitions secondaires de noms comme David Marsais, Adèle Exarchopoulos, Raphaël Quenard et Benoît Poelvoorde font plaisir.

Fumer fait tousser | Gaumont Distribution
Fumer fait tousser | Gaumont Distribution

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :