My Policeman – Un potentiel mal exploité

My Policeman | Amazon Prime Video

My Policeman : Le destin de Tom, policier, de Marion et de Patrick, conservateur de musée. Tous trois vont vivre un voyage riche en émotions dans la Grande-Bretagne des années 50. Dans les années 90, Tom, Marion et Patrick sont toujours transportés par le désir et le regret, mais ils ont une dernière chance de réparer les dégâts du passé.

My Policeman  | Amazon Prime Video
My Policeman | Amazon Prime Video

https://platform.twitter.com/widgets.js

My Policeman

Note : 2 sur 5.

My Policeman est une réalisation de Michael Grandage (Genius). Le scénario est écrit par Ron Nyswaner (Philadelphia, Free Love), adapté du roman de Bethan Roberts. Ce drame est disponible depuis le 4 novembre sur Prime Video.

Une histoire gâchée

My policeman possède une belle photographie de Ben Davis, de beaux cadres et décors, mais malgré ces qualités techniques, d’autres laissent un peu à désirer. Dès le début, un triangle amoureux apparait avec de légers airs de Jules et Jim (il n’arrive bien sûr pas à la cheville de ce film de François Truffaut). 

Ensuite, l’on ne sait plus trop qu’en penser ; entre l’ennuie et la curiosité, notre cœur balance… Pourtant, les interprétations sont justes, seulement dénouées d’émotions… Si bien que le spectateur ne ressent pas les émotions que le film devrait ou voudrait nous transmettre. L’histoire est belle, forte et émouvante, cependant, quelque chose bloque le passage des émotions.

Néanmoins, Michael Grandage nous offre une très belle scène finale qui conclut le film en racontant comment trois vies ont été gâchées.

My Policeman | Amazon Prime Video

Beaucoup de capacités inexplorées

Le potentiel concernant l’époque de cet amour homosexuel (interdit jusqu’en 1967) aurait pu être plus intense afin de mieux comprendre le combat et la dureté de cette interdiction pour les personnes concernées. Également, nous aurions pu davantage plonger dans les tiraillements intérieurs des personnages principaux. Mais la structure du film reste en surface ce qui empêche le spectateur de ressentir toute émotion et de s’identifier…

Une immersion dans l’innocence de la jeunesse et dans la prise de conscience et de maturité est présente mais bien trop survolée. Dommage de ne pas avoir approfondi cet aspect pourtant encore d’actualité sur bien des sujets. My Policeman est porté par une superbe photographie, mais un scénario superficiel. La scène finale sauve la longueur et le manque d’émotion de ce film. En plus d’avoir des années de retard sur le sujet, le film ne nous emballe pas comme il le devrait et c’est très frustrant.

My Policeman | Amazon Prime Video

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :