I Came By – Un thriller britannique haletant sur Netflix

I Came By : Un jeune graffeur rebelle qui s’attaque aux demeures de l’élite londonienne tombe sur un sombre secret qui va le mettre en danger, ainsi que ses proches. 

I Came By | Netflix
I Came By | Netflix

I Came By

Note : 4.5 sur 5.

C’est une réalisation de l’Iranien Babak Anvari, un habitué au style horrifique. Il a écrit le scénario avec Namsi Khan. Ce thriller britannique est sorti le 31 août 2022 sur Netflix.

Enfin autre chose que de l’amour !

Enfin, Netflix passe la seconde et arrête son obsession de l’été sur les films romantiques. Pour tourner la page, la plateforme nous propose un pur thriller britannique. Un choix osé, car cela change beaucoup du style bourrin des Américains. On peut dire que c’est payant.   

Nous sommes avec des adolescents qui veulent combattre « les privilégiés” en allant taguer chez eux. Seulement s’attaquer aux plus riches peut être dangereux. Il y a beaucoup de tension tout le long de I Came By. Celle-ci est bien mise en scène afin d’avoir des pics forts. C’est simple, du début à la fin, on va être à fond pour savoir si le grand méchant va être découvert. Toby et Jay apportent beaucoup de vigueur et pas un seul instant, on ne va pas s’ennuyer. Tout ce jeu de l’enquête, pour savoir ce qui se passe dans cette maison, est génial.   

I Came By | Netflix
I Came By | Netflix

Du suspense à revendre

On ne va pas être dans un contenu linéaire où la fin est connue d’avance. N’importe quoi peut arriver à n’importe qui. Ce thriller réserve des surprises avec notamment une fin en panache. C’est le schéma scénaristique que va se faire toute la différence. La tournure des événements rend le contenu de plus en plus sombre. Il va y avoir beaucoup de suspense. 
 

Il faut connaître le George MacKay n’est pas le meilleur acteur qu’il soit mais ça ne va pas être gênant. En revanche, Percelle Ascott met beaucoup plus de vigueur en meilleur ami. L’utilisation de son personnage est très intelligente, car sans être omniprésent, il a pourtant un impact décisif. L’équilibre dans l’utilisation des personnages est bien fait, car cela ajoute du dynamisme. Kelly Macdonald, remarquée récemment dans La Ruse, est aussi excellente dans cette mère se battant pour son fils. Que dire de Hugh Bonneville qui maîtrise du début à la fin.    

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :