La Dégustation – Une comédie romantique qui manque de corps

La Dégustation : Divorcé du genre bourru, Jacques tient seul une petite cave à vins, au bord de la faillite. Hortense, engagée dans l’associatif et déterminée à ne pas finir vieille fille, entre un jour dans sa boutique et décide de s’inscrire à un atelier dégustation… 

La Dégustation | Studio Canal
La Dégustation | Studio Canal

La Dégustation

Note : 2.5 sur 5.

C’est une réalisation d’Ivan Calbérac dont la dernière réalisation était Venise n’est pas en Italie en 2019. Il va adapter sa pièce de théâtre créée au Théâtre de la Renaissance en 2019. La Dégustation a été présenté au Festival du Film Francophone d’Angoulême 2022. Cette comédie romantique française est sortie le 31 août 2022 en salle.

Deux âmes perdues

Décidément l’été à un air de romance avec beaucoup de comédie qui s’enchaînent sur cette thématique. Cette fois, ça va être à Bernard Campan et Isabelle Carré de s’en charger. Au détour d’une boutique de vin, l’un à un problème de santé et l’autre d’amour, leur destin vont se rejoindre.   

Dans un premier temps, c’est plutôt sympathique. On voit les deux personnages en échec dans leur vie. Cela prépare à ce qu’ils se rejoignent. Ces passages sont plutôt bien faits, car ils vont donner beaucoup plus de sens à leur rencontre. Les deux personnages sont assez intéressants. Jacques en caviste qui n’a aucun goût pour la vie à part son vin. Hortense enfermée dans une envie d’être mère qui la ronge de l’intérieur. Tout cela va être pris sous l’optique de la bonne humeur.   

La Dégustation | Studio Canal
La Dégustation | Studio Canal

Trop de légèreté

Cette volonté fait que certaines thématiques ne peuvent pas se développer correctement. Durant tout le film, on va voir une romance basique. En revanche, les personnages ont des troubles intérieurs. Lorsqu’on commence à explorer ceux-ci, ça devient raté. Les sujets sont graves, mais ont un traitement beaucoup trop superficiel. La façon dont tout est réglé se fait en une dizaine de minutes, ce qui est totalement énigmatique au vu des sujets. Cela laisse une impression très désagréable.   

Pour ne rien arranger l’alchimie ne passe pas trop entre les deux acteurs. Chacun de son côté est vraiment bon, mais lorsqu’ils ont des scènes ensemble cela ne fonctionne pas. Les acteurs secondaires, Mounir Amamra et Eric Viellard, arrivent à porter ce côté léger que l’on recherche.   

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :