La Dérive des continents (au sud) – Une attaque prometteuse aux politiques européen

La Dérive des continents (au sud) : Nathalie Adler est en mission pour l’Union Européenne en Sicile. Elle est notamment chargée d’organiser la prochaine visite de Macron et Merkel dans un camp de migrants. Présence à haute valeur symbolique, afin de montrer que tout est sous contrôle. Mais qui a encore envie de croire en cette famille européenne au bord de la crise de nerfs ? Sans doute pas Albert, le fils de Nathalie, militant engagé auprès d’une ONG, qui débarque sans prévenir alors qu’il a coupé les ponts avec elle depuis des années. Leurs retrouvailles vont être plus détonantes que ce voyage diplomatique…  

La Dérive des continents (au sud) | Les Films du Losange
La Dérive des continents (au sud) | Les Films du Losange

La Dérive des continents (au sud)

Note : 3 sur 5.

C’est une réalisation du Suisse Lionel Baier. Le scénario a été écrit par Laurent Larivière. La Dérive des continents (au sud) a été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2022.  Ce drame suisse sort le 24 août 2022 en salle.

La crise migratoire au centre

Nous avions parlé récemment du documentaire Loin de chez nous qui retraçait le parcours de migrants. Cette fois-ci, un drame va venir s’intéresser à une autre facette du flux migratoire. Il s’agit de toute la bureaucratie européenne. Le thème est sombre et va être traité de manière satirique afin de pouvoir ressortir une critique sociétale.   

Cet aspect, qui dénonce les politiques des différents gouvernements, est des plus pertinents. Il va occuper toute la première partie de ce film, ainsi que des rappels dans la seconde. La Dérive des continents (au sud) n’a pas peur des mots et n’hésite pas à visiter directement Emmanuel Macron et Angela Merkel. On voit comment les politiques veulent mettre en scène la misère afin de faire monter leur image. Toutes les tirades à ce sujet sont d’une extrême justesse. C’est donc un régal de voir ce drame s’attaquer aux différentes strates composantes le mille-feuille administratif et politique.   

La Dérive des continents (au sud) | Les Films du Losange
La Dérive des continents (au sud) | Les Films du Losange

Un positionnement compliqué

Malheureusement, cette critique va s’estomper, car on sent que le film en a fait le tour. Il va donc se consacrer à la relation compliquée entre la mère et son fils. Un choix qui peut être contestable, car il est complètement à l’inverse de ce qu’on attendait suite à la première partie. En soi, cette relation n’est pas mauvaise, mais cela tombe comme un cheveu au milieu de la soupe. Cela donne une sensation de remplissage pour pouvoir terminer le film. Prise dans un autre contexte cette rivalité sous fond d’abandon aurait pu être efficace.    

Surtout que les deux acteurs concernés sont vraiment très bons dans leurs rôles respectifs. Isabelle Carré émerveille par la fluidité de son jeu, tout en ayant un personnage complexe. Elle est coincée entre ses convictions, et son métier. Pour faire son grand garçon, Théodore Pellerin est plus dans la provocation. Il va être un déclencheur afin d’essayer de remettre du rythme quand la critique de fond s’estompe. Le Québécois avait déjà impressionné en début d’année dans Souterrain.    

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :