Blasted : Les aliens ou nous ! – Les norvégiens en mode loufoque sur Netflix

Blasted : Les aliens ou nous ! : Lorsqu’une invasion d’extraterrestres interrompt un enterrement de vie de garçon, deux amis redeviennent le duo de joueurs de laser qu’ils étaient autrefois pour se défendre.   

Blasted : Les aliens ou nous !  | Netflix
Blasted : Les aliens ou nous ! | Netflix


Blasted : Les aliens ou nous !

Note : 3 sur 5.

C’est le second long métrage de Martin Sofiedal. Le scénario a été écrit par Emanuel Nordrum. Cette comédie norvégienne est sortie le 28 juin 2022 sur Netflix.

Oslo à l’heure anglaise

Netflix nous sort une petite surprise de son chapeau avec une comédie norvégienne. La recette est prometteuse avec un enterrement de vie de garçon interrompu par des aliens. Le style se veut comique et déjanté.   

Le ton fonctionne plutôt bien au début. On pense naturellement à la comédie Le Dernier pub avant la fin du monde, mais en moins bien. Forcément comme le style s’en approche, la comparaison est automatique. Il est vrai qu’on aurait aimé plus de caractère. Il faut reconnaître tout de même que la rigolade est présente durant la première partie. Il y a toute l’instauration de l’intrigue qui montre le côté incongru. On s’amuse de l’exagération des personnages et des quelques prises de tête qu’ils ont ensemble.   

Blasted : Les aliens ou nous ! | Netflix
Blasted : Les aliens ou nous ! | Netflix

Une folie pas assez pousée

Malheureusement, quand on arrive plus dans la partie affrontement avec les aliens, cela va devenir beaucoup moins fun. Les blagues se font plus rares et elles ont moins de folie. L’aspect action prend le dessus et il n’est pas des plus intéressants. Il aurait peut-être fallu rajouter un côté beaucoup plus second degré dans ces confrontations afin de susciter de nouveau l’humour.    

C’est à ce moment-là qu’on voit qu’on ne peut pas se reposer sur les personnages. Sur le début, ils sont convenables car utilisés uniquement à des fins comiques. Cependant, dans l’avancée, leur exploitation est beaucoup plus limitée. La relation du personnage principal avec son ex meilleur ami n’est pas folle. L’axe du patron salaud aurait pu être beaucoup plus piquant, mais là aussi, ce n’est pas le cas. En somme, on aurait pu être satisfait si le film n’avait pas fatigué aussi rapidement.   

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :