Irréductible – Jérôme Commandeur fonctionnaire jusqu’au bout !

Irréductible : Vincent Peltier, paisible employé aux « Eaux et forêts » à Limoges, est incité à démissionner à cause d’une révision des effectifs, ce qu’il souhaite le moins du monde. Une inspectrice trop zélée décide de le muter dans les pires endroits au monde pour le pousser à renoncer. Elle l’envoie donc au Groënland pour protéger les chercheurs d’une base scientifique des attaques d’ours. On vous laisse imaginer la suite…     

Irréductible | SND
Irréductible | SND


Irréductible

Note : 3 sur 5.

C’est la seconde réalisation de Jérôme Commandeur après Ma Famille T’Adore Déjà. Cette fois, il fait le remake du film italien Quo vado? de Gennaro Nunziante. Le scénario a été écrit avec Xavier Maingon. Irréductible a remporté le Grand Prix au Festival de la comédie de l’Alpe d’Huez. Cette comédie française est sortie le 29 juin 2022 en salle

L’histoire d’un fonctionnaire de province

Les clichés ont la vie dure dans les comédies françaises et cette fois, c’est au tour du fonctionnaire de s’y coller. Ce n’est pas la première fois que les serviteurs de l’État sont mis à mal, on pense notamment au catastrophique Les Municipaux, ces héros et sa suite Les Municipaux, trop c’est trop !. Jérôme Commandeur va donc tenter de nous faire rire sur la fonction publique. Il va plus particulièrement se pencher sur l’attachement à tout prix au statut du fonctionnaire qui ne peut pas être viré.   

On va plutôt rigoler tout au long de cette comédie. La construction de l’histoire, sous forme de rétrospective, est plutôt bien pensée. On se demande ce que Vincent vient faire dans cette galère et ça va me donner un fil conducteur. Les sketchs vont être sur deux niveaux. Tout d’abord le personnage de Vincent qui a toujours la petite réflexion pour rigoler. Il est imbu de lui-même alors que pourtant, il n’y a pas de quoi ce qui rend plusieurs situations cocasses. La seconde vient des lieux incongrus où on l’envoie. Entre l’Antarctique et la forêt Pyrénées, il y a de quoi faire. Sur la longueur, on sent tout de même que ça baisse en intensité. Le fun sur la fin va être beaucoup moins présent. 

Irréductible | SND
Irréductible | SND

Une romance qui gâche la fête

C’est surtout dû au fait que l’histoire d’amour commence à prendre beaucoup trop de place. Elle éloigne du cœur du film qui faisait pourtant rigoler. On va être alors enfermé dans un contenu qui se veut trop sérieux. Surtout que les touches d’émotions ne font pas mouche. La relation entre Vincent et Eva ne fait pas rêver. Il aurait été bien pour une fois de ne pas être obsédé par le “love interest”. 

Tout cela est aussi dû au choix de l’actrice. Laetitia Dosch est comme souvent décevante. Elle a un jeu linéaire qui n’a pas grand intérêt. Son personnage n’a donc pas l’élan suffisant pour nous prendre dans une relation amoureuse. Dans son propre film, Jérôme Commandeur s’en sort bien. Il est souvent drôle et fait ce qu’on attend de lui. Le casting secondaire réserve de belle satisfaction avec Pascale Arbillot, Gérard Darmon, et Christian Clavier. Les apparitions de Estéban, Valérie Lemercier, Gérard Depardieu, et Malik Bentalha sont un petit plus.    

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :