Senior Year – Rebel Wilson la machine à flop

Senior Year : Une pom-pom girl se réveille après un coma de 20 ans et retourne au lycée pour tenter de retrouver son statut et gagner la couronne de reine du bal qui lui a échappé.  

Senior Year | Netflix
Senior Year | Netflix

Senior Year

Note : 2.5 sur 5.

 
C’est une réalisation de Alex Hardcastle qui avait fait auparavant des épisodes de séries comme The Office (US), Grace et Frankie et Love, Victor. Le scénario a été écrit par Brandon Scott Jones, Andrew Knauer et Arthur Pielli. Cette comédie américaine est sortie le 13 mai 2022 sur Netflix.

Netflix sert toujours la même soupe

Pour son dernier film, Netflix va cette fois faire tomber dans le coma une jeune capitaine pom-pom girl et la fait réveiller 20 ans plus tard. Cette idée tellement originale qu’elle aurait pu être utilisée pour une série adolescente quelconque. Ne soyons tout de même pas trop sévère, car il est vrai qu’elle n’est pas utilisée de mauvaise manière. Avec ce synopsis, on aurait pu franchement s’attendre à pire. 

À défaut d’être qualitatif, le contenu va être divertissant. Il n’est pas rare de se retrouver à rigoler bien que ce soit un peu stupide. Après tout, on a bien le droit de se détendre un peu. L’une des trames efficaces va être le décalage temporel. Stéphanie est complètement perdue dans ce monde moderne. On ne peut s’empêcher de rire avec sa découverte des éléments technologiques comme le téléphone. C’est mis de manière douce sans forcer. Une bonne surprise, car on aurait pu s’attendre à de la lourdeur. Durant toute la comédie cela va être distillé. Senior Year va aussi jouer sur la différence d’âge entre Stéphanie et les lycéens. Encore un élément amusant. Au passage, on voit le petit tacle à la spirale des réseaux sociaux tout en montrant que le piège de la popularité a toujours existé, c’est seulement le canal qui change. 

Senior Year | Netflix
Senior Year | Netflix

Sauf que cette fois Rebel Wilson charge trop le plat

En revanche, Senior Year est beaucoup moins subtile sur le sujet de l’inclusion. Il est toujours important de prôner l’égalité entre tous, mais il faut se soit fait intelligemment pour que le message passe. Ce lycée version 2022 est une caricature de ce qu’on appelle communément le « wokisme ». Cela va donc être un petit cauchemar pour ceux ne supportant pas cette vague. Chaque personnage secondaire est issu d’une minorité ou du progressisme. On a donc dû mal à ressentir l’ambiance lycée américain tant cela ne fait pas crédible.  

Le pire reste tout de même la prestation de Rebel Wilson. L’actrice est tout bonnement catastrophique. Il faut dire qu’elle est une sacrée spécialiste des flops avec notamment Le Coup du siècle et Cats. Son mauvais jeu est effarant et sa tendance, à en faire des tonnes, est ridicule. Heureusement pour elle, aucun acteur ne joue bien. On peut quand même saluer Avantika Vandanapu qui est la seule convaincante. Cette Américaine aux origines indiennes avait été déjà remarquée dans la série Disney+ La Future Présidente. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :