The Northman | Universal Pictures
0 4 minutes 7 mois

The Northman : Le jeune prince Amleth vient tout juste de devenir un homme quand son père est brutalement assassiné par son oncle qui s’empare alors de la mère du garçon. Amleth fuit son royaume insulaire en barque, en jurant de se venger. Deux décennies plus tard, Amleth est devenu un berserkr, un guerrier viking capable d’entrer dans une fureur bestiale, qui pille et met à feu, avec ses frères berserkir, des villages slaves jusqu’à ce qu’une devineresse lui rappelle son vœu de venger son père, de secourir sa mère et de tuer son oncle. Il embarque alors sur un bateau pour l’Islande et entre, avec l’aide d’Olga, une jeune Slave prise comme esclave, dans la ferme de son oncle, en se faisant lui aussi passer pour un esclave, avec l’intention d’y perpétrer sa vengeance.  

The Northman | Universal Pictures
The Northman | Universal Pictures

The Northman

Note : 3.5 sur 5.

C’est la troisième réalisation de Robert Eggers après les deux horrifique The Witch (2016) et The Lighthouse (2019). Il a écrit le scénario avec Sjón (Lamb). Ce film d’action historique américain est sorti le 11 mai 2022 en salle.

Les Vikings ces guerriers sanguinaires

Quand un gamin voit son père se faire trucider devant lui, cela déclenche en lui une volonté de vengeance sans limite. Si on rajoute à cela qu’il va grandir et devenir un guerrier nordique vaillant, alors vous avez de quoi faire un récit viking héroïque. The Northman va nous entraîner de la Norvège à l’Islande sur les terres nordiques à l’époque où ces valeureux guerriers régnaient en maîtres et d’une main de fer. On va rapidement être pris dans cette aventure saccadée en chapitres tel un récit mythologique. 

Comme c’est souvent la tradition, Viking va rimer avec violence. Ces guerriers sont impitoyables quand il s’agit de conquérir des villages. On va voir le sang coulé, les têtes tomber et les bras déchiquetés. Il faut donc avoir le cœur bien accroché. Vus de notre fenêtre du 21e siècle, ces agissements nous paraissent forcément barbares. En revanche, Robert Eggers nous montre la beauté qu’ont certaines valeurs comme la fierté. Une chose est sûre, les combats vont être épiques et passionnant à suivre. 

The Northman | Universal Pictures
The Northman | Universal Pictures

L’ambiance et le casting à la rescousse du scénario limité

Il faut aussi noter le très bon travail qui est fait sur l’ambiance. Les costumes et les décors vont être très bien faits. On va vraiment se sentir en immersion. De plus, la photographie aussi est une très grande réussite grâce à Jarin Blaschke. Elle va nous permettre d’admirer les paysages nordiques. La volonté d’utiliser de la mythologie est louable. En revanche, on peut regretter la façon dont elle est utilisée. Elle va prendre trop de place et alourdir le récit qui ne nécessitait pas cela.   

L’un des grands points forts va aussi venir de l’acting qui est parfait. Alexander Skarsgård est tellement imposant dans son rôle qui l’impressionne. La douceur d’Anya Taylor-Joy nous envoûte dans une belle prestation. La qualité du casting secondaire est à souligner avec Nicole Kidman et Claes Bang. À noter les apparitions de Willem Dafoe et Ethan Hawke.   

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire