The Duke – Un feel-good movie aussi surprenant qu’émouvant

The Duke : En 1961, Kempton Bunton, un chauffeur de taxi sexagénaire, vole à la National Gallery de Londres le portrait du Duc de Wellington peint par Goya. Il envoie alors des notes de rançon, menaçant de ne rendre le tableau qu’à condition que le gouvernement rende l’accès à la télévision gratuit pour les personnes âgées. Cette histoire vraie raconte comment un inoffensif retraité s’est vu recherché par toutes les polices de Grande Bretagne, accomplissant le premier (et unique) vol dans l’histoire du musée.    

The Duke | Pathé
The Duke | Pathé

The Duke

Note : 4.5 sur 5.

Ce fu la dernière réalisation de Roger Michell qui nous a quitté le 22 septembre 2021 à l’âge de 65 ans. Le scénario a été écrit par Richard Bean (Ima) et Clive Coleman. Ce biopic britanique est sorti le 11 mai 2022 en salle.

Une histoire vraie pas comme les autres

On connaît les Britanniques pour leurs drames sociaux, mais cette fois ça sera avec un biopic feel good qu’on va vibrer. Les faits vont s’inspirer de la réalité avec l’histoire du vol en 1961 du portrait du duc de Wellington peint par Goya et exposé à la National Gallery de Londres par Kempton Bunton, un chauffeur de taxi sexagénaire. Cela avait fait grand bruit à l’époque au Royaume-Uni.    

Une histoire qui est donc des plus étonnantes. Déjà s’imaginer un homme de 60 ans réussissant à défier toute la sécurité du tableau le plus cher d’Angleterre. Ensuite par le caractère atypique de cet homme. Kempton Bunton est quelqu’un de haut en couleur qui n’a pas sa langue dans sa poche et c’est cela qui va être bon. On prend plaisir à chaque fois qu’il commence ses discours. Il va rajouter une touche de vie et d’espérance dans notre journée. Les rires vont être nombreux grâce à lui. Le plus fou, c’est qu’on ne rigole pas par bêtise, mais parce qu’il dit la vérité d’une manière tellement percutante que nous n’avons pas l’habitude. C’est un génie.   

The Duke | Pathé
The Duke | Pathé

Une belle dose d’humour sans oublier le côté social

Soyons clairs, s’il n’y avait eu que de la rigolade, The Duke n’aurait pas eu le même impact. C’est bien à travers ces revendications que l’on va être touchés. Beaucoup de vérité sort de la bouche de cet homme et elles font forcément réfléchir à la condition humaine. Le temps de plaidoirie va être le moment de se rendre compte des réalités. Il ne faut pas juste des beaux discours, mais des actes au quotidien pour améliorer la vie de son voisin. En plus de cela, sa situation familiale ne va pas être des plus roses. Cette dureté de la vie le rendant encore meilleur, donne des passages encore plus émouvants. Il faut avoir un cœur de pierre pour ne pas lâcher sa petite larme à la fin. On peut donc remercier le cinéma nous faire découvrir ces histoires inconnues du grand public.   

Jim Broadbent est tout simplement fantastique. On va prendre un plaisir infini à le voir jouer. C’est le cas aussi pour Helen Mirren parfaite dans son interprétation de l’épouse. Les rôles secondaires, bien plus discrets, vont faire partie du charme. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :