Un vrai crime d’amour – Retour sur l’Italie fracturée socialement des années 70

Un vrai crime d’amour : Carmela et Nullo sont ouvriers dans une usine de la banlieue industrielle de Milan. La relation amoureuse qui se tisse entre eux les confronte à l’héritage social et idéologique qui les sépare : Nullo, du nord, est issu d’une famille communiste et athée, tandis que Carmela, immigrée sicilienne, porte avec elle tout le poids d’une culture catholique et patriarcale. 

Un vrai crime d'amour | Les Films du Camelia
Un vrai crime d’amour | Les Films du Camelia

Un vrai crime d’amour

Note : 4 sur 5.

C’est une réalisation de Luigi Comencini qui a eu le Lion d’Or d’honneur à la Mostra de Venise 1987. Celui qui nous a quitté en 2007 à l’age de 90 ans, a écrit le scénario avec Ugo Pirro. Un vrai crime d’amour a été dans la sélection du Festival de Cannes 1974. Cette drame italien est sortie le 13 novembre 1974 en salle avec une reprise le 13 avril 2022.

Encore un retour sur le passé cinématographique Italien

Après Deux sous d’espoir, nous continuons d’explorer le cinéma italien grâce au distributeur Les Films du Camelia. Cette fois, nous avançons dans le temps pour se trouver dans les années 70. Une époque du plein-emploi alors qu’il n’y avait que très peu de droits pour les travailleurs. Cela va être un des axes de ce film. Comme son nom l’indique, Un vrai crime d’amour va être avant tout un drame romantique. Quand un homme d’Italie du Nord tombe amoureux d’une femme d’Italie du Sud, cela va poser problème. Un cocktail que le film utilise très bien. 

Voir ce film en 2022 est extrêmement intéressant par rapport au contexte et à sa description. Déjà d’un point de vue sociale, il est intéressant de voir les différentes conditions des travailleurs à l’époque. Nous avons du mal à nous imaginer de nos jours que cela pouvait se reproduire il y a moins de 50 ans. Les conditions de travail étaient déplorables et le droit des ouvriers bafoué. Au-delà de cet aspect travailleur, il y a aussi toute la sociologie italienne qui est examinée. Déjà en soi que le Parti communiste avait une très grosse force à l’époque. Le plus flagrant va être la ségrégation au sein même du peuple italien. Pour ceux qui l’ignorent, les régions du Nord faisaient preuve de racisme envers les régions du sud. Si à Milan, vous disiez que vous veniez de Naples alors vous étiez vu comme un paria. Cela va être montré de manière très parlante. Tous ces éléments sont donc passionnants à voir. 

Un vrai crime d'amour | Les Films du Camelia
Un vrai crime d’amour | Les Films du Camelia

Des propos pertinents porté par un grand casting

D’autant plus que ces éléments vont avoir un véritable impact sur l’histoire. La romance va être compliquée par les conditions d’ouvriers qui vont impacter directement notre antagoniste. De plus, forcément, le fait que les deux viennent de régions différentes ne va pas aider à se retrouver. Les barrières créées par leur famille et ses derniers vont devoir les détruire. Le dérouler est vraiment très prenant du début à la fin. Il va y avoir sur le retournement de situation vraiment bien senti. 

Les deux acteurs sont d’ailleurs géniaux. Giuliano Gemma nous impressionne par son aura. Il a un sérieux allié à une fougue romanesque. L’acteur italien est décédé le 1er octobre 2013 à l’âge de 75 ans. Quant à elle, Stefania Sandrelli est pleine de passion. Elle va d’ailleurs bien faire tourner en rond son prince charmant. Leur alchimie colle parfaitement et cela passionne.   

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :