Le Temps des secrets – L’enfance de Marcel Pagnol encore une fois sublimement adaptée

Le Temps des secrets : Marseille, juillet 1905. Le jeune Marcel Pagnol vient d’achever ses études primaires. Dans trois mois, il entrera au « lycée ». Trois mois… une éternité quand on a cet âge. Car voici le temps des vacances, les vraies, les grandes ! Enfant de la ville, ce retour tant attendu à ses chères collines d’Aubagne et d’Allauch, celles de « La Gloire de mon père » et « Le Château de ma mère » le transporte de bonheur. Il y retrouve la nature, les grands espaces et surtout son ami Lili toujours prêt à partager de nouvelles aventures, à l’âge où le temps de l’insouciance laisse place à celui des secrets. 

Le Temps des secrets | Pathé
Le Temps des secrets | Pathé

Le Temps des secrets

Note : 4.5 sur 5.

C’est une réalisation de Christophe Barratier dont le dernier film Envole-moi avait reçu un très belle accueil du public. Le Temps des secrets est le troisième des quatre tomes des Souvenirs d’enfance, roman autobiographique de Marcel Pagnol. Parmi eux, La Gloire de mon père et Le Château de ma mère, ont été adapté par Yves Robert en 1990. Ce film familiale française est disponible le 23 mars 2022 en salle.

La douce enfance de Marcel Pagnol

Pour les fans de Marcel Pagnol, Le Temps des secrets va être un véritable délice. Nous connaissons tous l’écrivain et cinéaste grâce à La Gloire de mon père et Le Château de ma mère. Quelle douce impression de retrouver encore une fois les collines de la Provence qui ont abrité la majorité de ses films. Il va sans dire qu’un air de nostalgie va planer durant tout le film, apportant une saveur particulière. 

Ce film familial a plusieurs aspects qui vont réveiller nos sens. Une première partie va être tournée vers les vacances du jeune Marcel. À travers celle-ci, il va s’épanouir dans la campagne. Le soleil du Sud va venir caresser notre visage à travers des paysages sublimes. La simplicité de l’époque est bien retranscrite et on sent le bonheur naturel des gens. Le bon vivre est omniprésent. Ensuite. Il y a aussi toute une partie durant l’année scolaire de Marcel. Beaucoup moins rêveuse, elle va offrir une autre vision et perspective. Elle est donc tout aussi intéressante et captivante. Les deux sensations se complètent parfaitement. Même si elles sont différentes parce qu’elles vont aborder, il y a une fluidité. On sent un fil rouge clair. La bande originale, nous guidant tout du long, va être tout simplement sublime. 

Le Temps des secrets | Pathé
Le Temps des secrets | Pathé

Avec un Léo Campion qui vit son personnage

Ce qui va le plus nous toucher va être les émotions découvertes par le jeune Marcel. En effet au début, celui-ci ne connaît que l’amitié avec Lili. Celle-ci est sublime à voir par sa simplicité et son authenticité. Cependant, il va bientôt voir naître en lui un sentiment complexe qui est l’amour. Cela va chambouler sa vie et son quotidien. Au départ, amourette de vacances, cette romance inachevée le traquât et va venir se répercuter sur sa vie scolaire. On est pris par ce jeune amoureux. C’est une beauté naturelle. En parallèle, on va le voir aussi grandir et prendre des responsabilités. La relation avec ses parents va se complexifier avec sa prise en âge. Il va devoir apprendre à mûrir et à faire face à ses erreurs. 

Léo Campion (II) se révèle dans ce premier rôle au cinéma. Il est simple, touchant et très efficace. L’avenir lui ouvre les bras. Le casting secondaire est primordial, car c’est lui qui va ajouter ce petit truc qui fait toute la différence. Que ce soient ses deux parents joués par Guillaume De Tonquédec et Mélanie Doutey ou son oncle et sa tante, par François-Xavier Demaison et Anne Charrier, les quatre sont géniaux. Ils apportent une vraie fraîcheur dans la partie familiale. Son ami Lili, interprété par Baptiste Négrel, est plein de vie, tout comme la jeune amourette et sa famille que joue Lucie Loste Berset, Olivia Côte et le fantasque Michel Vuillermoz. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :