Robuste – Gérard Depardieu fort à l’extérieur mais fragile à l’intérieur

Robuste : Lorsque son bras droit et seul compagnon doit s’absenter pendant plusieurs semaines, Georges, star de cinéma vieillissante, se voit attribuer une remplaçante, Aïssa. Entre l’acteur désabusé et la jeune agente de sécurité, un lien unique va se nouer. 

Robuste | Diaphana Distribution
Robuste | Diaphana Distribution

Robuste

Note : 2.5 sur 5.


C’est le premier long métrage de Constance Meyer qui en a aussi écrit le scénario. Cette comédie française est disponible le 2 mars 2022 en salle.

Une histoire qui ne renverse pas les foules

Robuste ne va pas jouer sur l’originalité, loin de là. L’histoire va être due déjà vue, mais en plus soft. D’habitude, nous avons un cas difficile qui doit s’occuper de quelqu’un, et cela va lui faire changer sa vision du monde. Une optique un peu idéaliste, mais qui a fait ses preuves par le passé notamment avec Intouchables. Par contre, cette comédie dramatique n’ira pas jusque-là. C’est une fille normale qui va s’occuper d’un acteur un peu chiant. Il n’y a pas d’élément qui va permettre de challenger les protagonistes. On va attendre que ça arrive, mais c’est peine perdue. 

Bien qu’il n’y soit rien de croustillant à se mettre sous la dent, Robuste se laisse regarder. Le contenu est quand même sympathique. C’est un peu une croisière pépère. On sait qu’on ne va rien vivre d’excitant, mais au moins, on va arriver entier. À part peut-être 2 passages d’à peine 3 minutes, il n’y aura aucune accroche. Ce calme devient un peu pesant au bout d’un moment. On aimerait un peu de piment. À force, on rentre en mode pilote automatique et ce n’est pas forcément ce qu’on attend au cinéma. 



Robuste | Diaphana Distribution
Robuste | Diaphana Distribution

J’aime cet article de Robuste

Heureusement il y a Gérard

On peut donc se demander où est l’intérêt du film. Constance Meyer a voulu quand même donner un but à sa comédie dramatique. Dans la scène finale, elle va enfin donner un sens à tout ce qu’on vient de voir. Malheureusement, en plus d’être un peu léger, c’est aussi trop tardif. Ça arrive comme un cheveu sur la soupe. On aurait voulu une véritable construction qui arrive à ce débouché. Résultats, alors que cela aurait pu être émouvant, ça ne suscite pas grand-chose.  Dommage car sur le fond cette conclusion aurait pu faire mouche. Souligné la solitude d’un homme trop fier pour montrer de l’amour aux autres, et cette jeune qui s’assume enfin comme elle est.    

Le film repose donc entièrement sur la prestation de Gérard Depardieu. L’acteur français enchaîne les rôles au cinéma après Maison de retraite et Maigret. Une omniprésence qui ne gêne pas tant il régale. Il va nous balancer des répliques dont il a le secret et qui font mouche. La performance de Déborah Lukumuena pour l’accompagner est plutôt une bonne surprise. Alors qu’elle aurait pu se faire manger par le charisme de Depardieu, il n’en est rien. Elle va réussir à donner du caractère à son personnage. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :