Murder Party – Alice Pol prise dans une divertissante enquête

Murder Party : Jeanne Chardon-Spitzer, brillante architecte, se voit confier la réhabilitation du somptueux manoir des Daguerre, étrange famille à la tête d’un empire du jeu de société. Quand César, le patriarche, est retrouvé assassiné en pleine Murder Party, Jeanne est entraînée dans un jeu d’enquête grandeur nature pour démasquer le meurtrier. 

Murder Party | Bac Films
Murder Party | Bac Films

Murder Party

Note : 3 sur 5.


C’est la première réalisation de Nicolas Pleskof. Il a écrit le scénario de ce whodunit avec avec Elsa Marpeau, auteure de romans policiers et scénariste qui a créé la série Capitaine Marleau. Cette comédie policière française est disponible le 9 mars 2022 en salle.

Plonger dans le monde des jeux

L’histoire proposée va vraiment être sympathique. On va accompagner cette architecte qui va se retrouver dans le royaume des jeux. Cela va vite nous permettre de se plonger dans le concept de Murder Party. En effet, Jeanne doit retrouver le meurtrier de César. Elle va donc se lancer dans une enquête grâce aux indices récoltés. Le concept est simple, nous avons la même vision que Jeanne. On va donc nous aussi jouer les détectives en herbe, ce qui donne un côté assez interactif. 

L’ambiance ne va pas être orientée vers le polar, mais vers la comédie. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’affiche est une parodie de celle de À couteaux tirés. Tout du long, c’est véritablement bon enfant même quand il y aura des victimes. Même si ce n’est pas un enchaînement de blague hilare, il y aura souvent quelque chose qui va faire rire. Le dérouler est suffisamment riche pour apporter le petit truc drôle régulièrement. Ce qui est agréable est qu’il n’a cependant pas de lourdeur. Les instants humoristiques sont surtout portés par le casting secondaire qui envoie des piques à droite et à gauche. Ce sont ces diverses remarques qui vont plaire. 



Murder Party | Bac Films
Murder Party | Bac Films

J’aime cet article de Murder Party

Où un meurtrier s’est glissé

Il est plaisant de voir que le scénario n’est pas linéaire. Bien qu’on s’attende au dénouement final, le chemin est bien construit. Les quelques twists sont bien trouvés et positionnés au bon endroit. La grande force va être dans la diversité des jeux devant servir à trouver les indices. On en aura des connus comme un escape game. D’autres par contre plus originaux. Grâce à tout cela, nous n’aurons pas le temps de s’ennuyer.   

Malheureusement, toute cette mise en scène est un peu pénalisée par la tête d’affiche Alice Pol. L’actrice française, qui souffle le chaud et le froid durant sa carrière, ne nous livre pas sa meilleure prestation. C’est plutôt dommage, car le film aurait pu passer dans la catégorie supérieure si on avait senti plus d’implication. Le problème vient donc surtout du fait qu’elle est trop passive face aux situations. Cela va handicaper le côté de comique. Heureusement que le casting secondaire est tout simplement délicieux. Miou-Miou va nous régaler, tout comme Eddy Mitchell. C’est d’ailleurs l’apparition de ces derniers qui va commencer à véritablement lancer le film. On va retrouver avec plaisir Pascale Arbillot et Gustave Kervern. Le natif de l’Île Maurice est génial dans son interprétation.   

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :