Actuellement au cinéma Comédie Dramatique Français

France – Le film aussi détesté que BFM

France : France de Meurs est une journaliste vedette de la télévision française. Sa célébrité et un enchaînement d’événements vont entraîner sa chute.

France

Note : 1 sur 5.

C’est Bruno Dumont qui va adapter l’œuvre de Charles Péguy « Par ce demi-clair matin ». Le réalisateur Français avait déjà mis sur grand écran des romans de Charles Péguy dans Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc en 2017 et dans Jeanne en 2019. France a fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2021.

Cela fait longtemps que je n’avais pas passé un si mauvais moment au cinéma.

Pas de confiance envers les médias

Le problème de cette comédie dramatique selon moi, est qu’elle n’arrive pas à trouver le juste ton. France se veut satirique d’une caste des médias fausses, faisant passer l’audimat avant l’information réelle, quitte à faire de la mise en scène. Une initiative que j’approuve tant la méfiance envers eux de nos jours est élevée. Malheureusement, à aucun moment le film n’arrive à avoir un équilibre. Quand on veut être satirique, il faut souvent y aller à fond sinon on risque de perdre le spectateur, et c’est le cas ici.

Les fonds verts en sont le parfait exemple. Ils vont être faits de manière grossière pour montrer le côté « fake » du personnage. Seulement ce n’est pas assez poussé donc ça donne juste l’impression d’être bâclé. Surtout que ça intervient au milieu de passages plus sérieux. Et logiquement le ton ne colle pas du tout. Je ne parle pas de la scène d’introduction avec Macron, ni fait ni à faire, et qui commence très mal le film.

France aurait pu en réalité dénoncer beaucoup de choses qui ne vont pas dans le système, mais ce film se transforme en coup d’épée dans l’eau. Les passages sérieux sont mal exploités, et ceux caricaturaux paraissent donc tellement ridicules à côté. Je pense notamment à un accident qui sort de nulle part, avec une mise en scène est grotesque sur la forme alors que le fond n’aide en rien la thématique abordée.

Publicités

Car tout est faux

L’histoire, mal rythmée, n’aide pas à se mettre dedans. Elle va être en forme de montagne russe, ce centrant par moments trop sur le personnage fade de France. On part dans des considérations inutiles, et l’ennuie prend le dessus.

Cette comédie dramatique n’est pas aidée par la prestation catastrophique de Léa Seydoux. Je ne dirais pas mieux de Blanche Gardin totalement à côté de la plaque. Son personnage ne sert strictement à rien. Ce film fait l’exploit de même raté avec Benjamin Biolay qui pourtant est normalement une valeur sure.

Le gros problème reste finalement qu’à la fin de la séance, tout ce débat sur les médias n’a pas avancé. Le film vise clairement BFM & CNews mais en focalisant tout sur France, ce n’est finalement pas le système qui est remis en question, mais seulement une femme. On ressort donc sans avoir rigolé, sans avoir pris de claque émotionnelle, et surtout sans avoir été impacté par une prise de conscience.

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :