Actuellement au cinéma Américain Épouvante-Horreur Thriller

Escape Game 2 : Le Monde est un piège – Malheureusement ça recommence

Synopsis Escape Game 2 : Six personnes se retrouvent involontairement enfermées dans une nouvelle succession d’escape game. Ils découvrent peu à peu leurs points communs qui peuvent leur permettre de survivre

Escape Game 2 : Le Monde est un piège

Note : 2 sur 5.

C’est une réalisation de l’Américain Adam Robitel qui est la suite d’Escape Game sorti en 2019, et déjà fait par lui. Le scénario a été écrit par Oren Uziel (Mortal Kombat), Daniel Tuch, Will Honley et Maria Melnik déjà présente sur le premier.

Il y a 2 ans le numéro un ne m’avait pas convaincu, je m’attendais donc au pire pour cette suite. Elle ne fait pas pire mais reste au même niveau en étant pas terrible.

De nouvelles énigmes

Le problème de cette suite est qu’elle n’a pas grand intérêt. On nous avait lâché à la fin du premier sur l’intrigue autour de Minos, le fameux groupuscule organisant ses escape game mortels. A aucun moment ce nouveau film ne va nous avancer. Cela va même être pire en leur donnant une puissance un peu ridicule. C’est bien dommage car je me demande alors l’utilité de le faire, si ce n’est pour nous balancer un simple copié collé.

La construction par rapport au premier ne change pas. Vous avez des salles, des énigmes à résoudre, et forcément tout le monde ne va pas survivre. Un fonctionnement un peu trop linéaire. Même les rebondissements sont plus que prévisibles. Un manque d’imagination flagrant donnant l’impression de revoir le numéro un.

Seulement voilà, les pièces ne sont pas aussi bien faites que dans le précédent. Elles ont de bonnes idées mais le côté « faux » est dévoilé trop rapidement à chaque fois. L’immersion est beaucoup moins bonne qu’avant.

Avec une impression de déjà vu

De plus, le rythme est mal adapté. La première pièce a le bon tempo, et c’est plutôt intense à suivre. Par contre la seconde va trainer en longueur. Cela crée une cassure qui ne sera jamais vraiment rétablie. Puis résultat, comme le film est court, on va sprinter sur les deux autres salles. Les énigmes vont donc être traitées beaucoup trop rapidement et on perd ce plaisir de les résoudre avec eux. Je me sentais complètement exclu vu la manière dont les deux dernières salles sont traitées.

En matière de personnage, je trouve qu’on s’est par contre franchement amélioré. Fini les caricatures fatigantes, bienvenu à des protagonistes au potentiel plus fort. Malheureusement, le choix de l’ordre pour les faires mourir ne m’a pas plu. Mes préférés y sont passé en premier. L’avantage d’être une suite, c’est que la leader est directement identifiée, et qu’elle a pris de la sureté.

Taylor Russell McKenzie prend donc ses responsabilités et donne une certaine animation. Elle est bien aidée par un Logan Miller pas mauvais du tout. Bien que j’aie aimé les personnages secondaires, les acteurs qui les interprètes sont assez quelconque.

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :