Non classé

It Came From the Desert – Confrontation avec des fourmis géantes (Action, Comédie, Epouvante-horreur – bien – Amazon Prime)

Deux amis vont faire une rencontre inattendue en tombant sur un ancien site militaire. Des expérimentations ont croisé l’ADN de fourmis et d’araignées avec des débris d’une météorite.

C’est une réalisation du Finlandais Marko Mäkilaakso qui n’en est pas à son coup d’essai avec la comédie horrifique avec notamment Yétis: terreur en montagne (2014). Il a écrit le scénario avec Hank Woon Jr. (Age of Dinosaurs) et Trent Haaga (Toxic Avenger 4).

Fan des nanars style comédie horrifique, le synopsis de celui-ci m’a accroché. Le fait qu’il soit gratuit sur Rakuten TV était aussi un bon argument.

Ce film m’a régalé en respectant parfaitement sa fonction d’être complètement barré. C’est un total délire ce qui se passe devant nos yeux durant 1h30. On sait que ce n’est pas une œuvre de qualité, mais c’est un plaisir malsain de s’amuser du ridicule. Une chose est sûre, c’est efficace car j’ai rigolé du début à la fin.

Il faut dire, cette comédie horrifique assume parfaitement cet aspect. Déjà rien que par ses dialogues qui sont totalement flingués. Ils sont d’un cliché pas possible, tout en étant mal dicté par des acteurs plus que mauvais. Sans surprise, aucun des acteurs n’aura percé par la suite. C’est tellement poussé loin que ça fait parodique et donc pas désagréable à regarder.

Les personnages vont être aussi un condensé de stéréotype. On va avoir le pauvre geek puceau qui d’un coup, comme par miracle va se transformer en la réincarnation de Rambo. Pour l’accompagner, il y aura le Monsieur Muscle tellement stupide, que je ne comprenais pas comment il faisait pour marcher. Pour rajouter la cerise sur le gâteau, les fourmis géantes vont être la caricature du monstre de séries Z. Gigantesque à souhait, et bien entendu grotesque.

Le plus surprenant dans tout cela, c’est que l’histoire se tient étonnamment bien. Il n’y a pas d’incohérence, le scénario se déroule bien à un bon rythme. Je ne me suis pas du tout ennuyé. Je pense que cette fluidité fait la différence.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :