Non classé

D’où l’on vient – La comédie musicale qui a enflammée Broadway (Romance, Drame, Musical – Très bien – Cinéma)

Au cœur de New York, le quartier de Washington Heights est celui de tous les possibles. Usnavi, propriétaire d’un petit café, rêve d’aller en République Dominicaine.

C’est Jon M. Chu, déjà initié au style musical avec Sexy Dance 2 et Sexy Dance 3 The Battle, qui a adapté la comédie musicale « In The Heights » de Lin-Manuel Miranda, phénomène à Broadway et lauréate de quatre Tony Awards. Le scénario a été écrit par Quiara Alegria Hudes.

Ceux qui me suivent savent que je ne suis pas fan de comédies musicales, mais celle-ci a réussi à me séduire.

Ce que j’ai adoré dans ce film est le rythme latino. Vous vous en doutez, avec mes origines Chiliennes, j’en suis friand. Dans cette comédie musicale, on va avoir surtout des Portoricains et des Dominicains. Ils vont nous faire bouger au rythme de des danses latines. Forcément, cette vague d’énergie avec met de bonne humeur durant plus de deux heures. Les chorégraphies dynamiques, et le montage vif, permettent tout de même de ressentir la vibe latino. J’apprécie aussi que ces passages musicaux s’intègrent bien dans la continuité et ne sortent pas de nul par comme dans certaines comédies musicales.

Toutefois, j’étais moins fan des passages musicaux plus classiques. Cela arrive quelques fois lors surtout des remises en question des personnages féminins.

J’ai d’ailleurs été surpris du fait que presque tous les dialogues soient en Anglais. En effet, la communauté hispanique aux Etats-Unis est connue pour échanger en Espagnol quand ils sont entre eux.

Sur le fond, j’ai beaucoup apprécié la critique de la gentrification faites durant ce film. Le quartier de Washington Heights est touché de plein fouet par ce phénomène et oblige les habitants à le quitter. On ressent tellement cet esprit du « barrio » que nous n’avons pas envie que cela change pour eux.

Après il faut dire que par moments on ressent des longueurs dans l’histoire. En effet, avec tant de chanson, elle n’avance pas rapidement.

Je tenais à saluer les personnages qui sont haut en couleur. Ils ont leur personnalité et chacun va nous marquer à sa façon. Des protagonistes principaux, à ceux plus secondaires. Surtout que le film met en scène en arrière-fond des habitants du quartier pour apporter de l’authenticité.

Le casting est tout aussi concluant. Déjà, et point important, car ils chantent tous bien, mais aussi car ce sont de bon acteur. J’ai particulièrement apprécié Anthony Ramos. Cela m’a fait plaisir de revoir Corey Hawkins mais surtout Stephanie Beatriz de la série Brooklyn Nine-Nine.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :