Non classé

5ème Set – Alex Lutz en espoir déchu du Tennis (Drame – Très bien – Cinéma)

À presque 38 ans, Thomas était l’un des plus grands espoirs du tennis mais il n’a jamais brillé depuis sa dernière demi-finale. Il rêve de relancer sa carrière grâce à Roland-Garros.

C’est une réalisation de Quentin Reynaud qui en a aussi écrit le scénario. Le film a fait partie du Festival du Film Francophone d’Angoulême 2020.

Le Tournoi de Roland-Garros s’est terminé il y a une semaine par la victoire de Novak Djokovic. C’était donc le bon moment pour enchainer sur un drame où le tennis en est le cœur. Même s’il ne l’emporte pas 3 sets à 0, c’est tout de même une belle victoire pour ce film.

J’ai beaucoup apprécié la thématique de ce sport sur la fin, ne voulant pas pour autant renoncer à sa carrière. Dans chaque sport, et à chaque génération, il y a des grands espoirs qui n’atteigne jamais l’avenir doré qui leur était promis. C’est très intéressant de justement zoomer sur l’un d’eux. Alors certes, on ne sait pas trop ce qui s’est passé entre son échec en demi-finale, et 20 ans plus tard sa tentative de retour à Roland-Garros, mais peu importe. On va entièrement se concentrer sur son comportement actuel.

On voit comment il va trimer pour essayer de toucher enfin ses rêves. Sa frustration se ressent à chaque instant. Le récit, entre son tennis et sa famille, est très prenant.

La psychologie du personnage m’a donc passionné. Il ressasse ses échecs, et au fond, on veut le voir gagner pour qu’il puisse tourner enfin la page d’une vie fantasmée. C’est aussi le reflet de l’exigence du sport professionnel qui en laisse de nombreux sur le bord de la route.

Sans grande surprise, Alex Lutz est époustouflant dans ce rôle. Il est à la fois touchant, mais possède aussi cette touche d’égoïsme en faisant passer sa passion avant ses proches. La vision qu’on a de lui évolue au fil du tournoi. J’ai aussi beaucoup apprécié la prestation rendue par Ana Girardot.

Par contre, les scènes de tennis ne sont pas top du tout. Les premiers matchs seront filmés par des plans serrer ne délivrant pas toute la sensation du jeu. Dommage car cela empêche de rentrer réellement à 100% dedans. Heureusement, la partie la plus importante sera filmée de manière très classique mais finalement, c’est surement ce qu’il y a de plus efficace. Le fait d’avoir tourné réellement à Roland-Garros est un plus indéniable pour l’immersion.

Je ne pense pas qu’aimer le tennis soit indispensable pour voir ce drame, car le message est quand même général. Cependant, il est plaisant de voir les beaux échanges sur terre battue.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :