Action Américain Science-fiction Thriller

UNDERWATER (Action / Thriller / Science fiction – Moyen)

On plonge sous l’eau avec UNDERWATER (2020).

C’est une réalisation de William Eubank qui signe ici son troisième film. Le scénario a été écrit par Adam Cozad (TARZAN) et Brian Duffield (DIVERGENTE 2 : L’INSURRECTION).

Dans UNDERWATER, on retrouve Norah (Kristen Stewart) qui travaille dans une station de forage sous-marine. Après un accident, elle va devoir s’en extirper avec d’autre survivants de l’équipe.

J’ai trouvé que sur le plan du thriller ce film était assez bon. L’ambiance est beaucoup travaillée avec ce milieu sous-marin. Cela devient vite oppressant et immersif. Les espaces sont exigües et l’environnement sombre. Il va en ressortir plusieurs moments de grande tension où on sent tout peut arriver. J’ai été surpris plusieurs fois et me suis laissé prendre facilement. Dès les 5 premières minutes ont est plongé dedans. Malheureusement, en ce qu’il s’agit du reste c’est beaucoup moins glorieux. L’histoire est très peu creusée. On nous balance en intro quelques infos pèle mêle mais ça s’arrête là. On surfe un peu sur la science-fiction mais c’est très pauvre. Il en va de même pour les personnages qui sont très basiques. Il ne ressort pas grand-chose d’eux. Ce qui est dommage car les acteurs sont vraiment bons. Kristen Stewart mène bien la barque avec son rôle qui se rapproche d’une Ripley dans ALIEN. Ça lui va parfaitement. Notre frenchy Vincent Cassel apporte son expérience même si je ne suis pas fan de le voir évoluer en anglais. Il n’a pas la même prestance. J’ai beaucoup aimé la prestation de T.J. Miller qui va plus apporter des touches d’humour. C’est un peu un spécialiste dans la matière avec la série SILICON VALLEY. J’ai été déçu de la manière dont c’était filmé dans les moments plus agités. Lorsque c’est calme les cadrages sont précis pour nous embarquer, mais quand il y a plus de mouvements, cela devient vite brouillon.

En se concentrant uniquement sur le côté tension, et en délaissant le reste, UNDERWATER se prive d’être excellent pour être juste normal.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :