Action Allemand Drame Français

PROXIMA (Drame / Action – Pas terrible)

Je m’apprête à m’envoyer en l’air avec PROXIMA (2019).

C’est une réalisation de Alice Winocour qui avait obtenu le César du Meilleur scénario original pour MUSTANG en 2016. Elle a écrit aussi celui-là avec la collaboration de Jean-Stéphane Bron.

Dans PROXIMA, on retrouve Sarah (Eva Green), qui va être désignée comme astronaute pour participer à la mission Proxima.

Je m’attendais à un INTERSTELLAR (2014) à la Française, mais ça n’a rien à voir. Ça m’apprendra à me fier juste à l’affiche. Et donc forcément, ma vision de ce drame était faussée et je me suis énormément ennuyé. Il ne se passe pas grand-chose. On voit Sarah se préparer à son aventure dans l’espace mais ça ne soulève pas des foules. Par contre, si l’envers du décor du métier d’astronaute vous intéresse, ça se peut que vous soyez pris dedans. Tout l’aspect entrainement et simulation est bien détaillé. C’était trop strict et ressemblait plus à un reportage. Il y a tout de même de belle image. J’étais frustré qu’on n’ait pas un peu de partie espace. Au-delà de ce côté acheminement vers l’épreuve spatiale, on va aussi aborder tout ce qui est relationnel entre Sarah et sa fille. Même sur cette partie j’étais déçu, car je trouve qu’on n’aborde pas vraiment les choses. On touche la surface sans rentré dans le complexe déchirement que peut engendrer cet événement. Ce qui est plutôt dommage, car les acteurs sont vraiment bons. La Française Eva Green avait impressionné dans MISS PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS (2016) ou encore cette année dans DUMBO (2019). Son retour dans un film avec la langue de Molière lui réussit. J’ai beaucoup aimé sa prestation. Son collègue Matt Dillon, m’a agréablement surpris car je n’avais en tête que son rôle dans MARY À TOUT PRIX (1998).

PROXIMA devait nous préparer à atteindre les étoiles, mais il ne m’a pas fait décoller.

%d blogueurs aiment cette page :