US – Le réalisateur oscarisé de Get Out de retour pour un nouveau cauchemar (Critique)

Titre : US

Année de Sortie : 2019

Genre : Thriller / Epouvante-horreur

Nationalité : Américain

Avis : Mauvais thriller horrifique

La sortie événement de cette semaine est le retour de l’oscarisé réalisateur de GET OUT avec un nouveau thriller horrifique du nom de US.

Deux ans après son premier film qui fut un succès, Jordan Peele revient donc sur le devant de la scène. Encore une fois, il va écrire le scénario.

Dans US, on retrouve la famille Wilson (Lupita Nyong’o, Winston Duke, Shahadi Wright Joseph et Evan Alex) de retour dans la ville natale de la mère où celle-ci à vécu un traumatisme. Ses vieux démons vont refaire surface.

L’attente était forte pour ce film mais malheureusement, c’est selon moi un vrai échec pour Jordan Peele. Durant tout le film j’avais l’impression qu’il essayait de reproduire ce qui avait fait le charme de GET OUT mais cette fois ça ne passe pas. Le scénario n’a pas du tout la même qualité. Les bases sont pourtant très bonnes. J’ai beaucoup aimé le concept mais il y a trop d’incohérence. Le pire reste le final qui vient contredire toute la construction. Ce qui est dommage est que certaines parties thriller et horrifique sont bien réussies avec d’excellents acteurs notamment Lupita Nyong’o. Les expressions maléfiques des personnages sont très bonnes et donnent quelque chose. Malheureusement, jamais on ne sera plongé dedans à cause du rythme saccadé par des blagues, certes drôle, mais pas à leur place. Chaque fois que j’étais dans l’ambiance du film, il intervenait une note d’humour qui cassait tout. En faire un peu à la manière d’un Marvel ça peut marcher mais là c’est beaucoup trop. À aucun moment l’ambiance angoissante ne peut s’installer à cause de blague très mal placée. Le personnage du mari joué par Winston Duke ne sert qu’à faire rire. Dans un autre contexte j’aurais pu apprécier, mais là ça ne collait pas du tout. Je dois tout de même admettre, que niveau thématique, Jordan Peele a un style bien particulier. Quand on prend du recul, celle-ci est passionnante. On est désormais dans une peur du mal qui sommeille en nous. Qu’est-ce qui nous construit et fait qu’on penche d’un côté ou de l’autre de la balance.

Alors qu’il aurait pu être lui aussi une grande réussite, US se perd dans une mise en scène qui lui retire tout son potentiel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.