Plancha – Une suite raté pour Barbecue

Plancha | StudioCanal

Plancha : Huit ans ont passé pour les personnages de BARBECUE : cette année ils se réjouissaient de fêter les 50 ans d’Yves. Ce devait être en Grèce ce sera finalement dans le manoir familial d’Yves en Bretagne : vieilles pierres, lande fascinante, plages de sable fin et fest-noz endiablés, tout y est mais sous la pluie. Cette météo tempétueuse va mettre les nerfs du groupe d’amis à rude épreuve. Et surtout, l’anniversaire d’Yves va être l’occasion de révélations inattendues…

Planche | StudioCanal
Plancha | StudioCanal

Plancha

Note : 2 sur 5.

C’est Eric Lavaine qui réalise la suite de son film Barbecue sorti en 2014. Pour la seconde fois, il fait cet exercice après Retour chez ma mère (2016) et Un tour chez ma fille (2021). Héctor Cabello Reyes est de nouveau à l’écriture du scénario avec lui. Cette comédie française est sortie le 26 octobre 2022 en salle.

Direction l’ouest !

Alors que Barbecue avait attiré près de 1,5 million de spectateurs, le second volet engendre forcément de l’attente. Pour l’occasion, à part Florence Foresti, toute la bande d’amis est au rendez-vous.  

Malheureusement, le passage de Barbecue à la Plancha ne marche pas. Cette suite ne satisfait pas. La première fois, la bande de potes était dans en vacances au soleil, cette fois, la Bretagne sert de décor. Le running-gag de la pluie fatigue rapidement. C’est le symbole d’une comédie qui patine. Le contenu ennuie la majorité du temps. Le souffle de Barbecue ne se retrouve pas.   

Planche | StudioCanal
Plancha | StudioCanal

Une personne manque et tout fou le camp

En matière d’humour, la limite est vite atteinte. Alors que le précédent laissait le souvenir de rire chaleureux, là ça ne sera pas le cas. Les blagues amusent de temps en temps, mais n’ont pas l’efficacité d’il y a 8 ans. Heureusement, l’arrivée de Jérôme Commandeur remet un coup de boost. On commence enfin à se divertir. Plancha peut le remercier, car sinon cela aurait été le flop total. Il faut dire que l’alchimie entre les différents amis ne reprend pas. L’absence de Florence Foresti n’y est sûrement pas étrangère. On ne sent pas Caroline Anglade rentrer de manière identique dans le collectif. Que ce soit Franck Dubosc ou Guillaume De Tonquédec, leur humour tourne en rond.  

Encore une fois, la grosse partie de l’aspect dramatique va être portée par Lambert Wilson. La peur de la mort sera encore au centre de ses préoccupations. La première fois, c’était suite à une crise cardiaque, là, c’est en rapport avec le décès de son père. En revanche, au lieu d’avoir une envie de croquer la vie, cette fois, il freine des quatre fers. Son côté aigri semble presque gratuit. Cela cause des ambiances problématiques. Plancha est loin d’être agréable à regarder.   

Plancha | StudioCanal
Plancha | StudioCanal

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :