Joyeuse retraite 2 – Michèle Laroque et Thierry Lhermitte font pire que le premier volet

Joyeuse retraite 2 : lls pensaient enfin passer une retraite tranquille… 3 ans ont passé. Marilou et Philippe décident de faire découvrir à leurs petits-enfants leur nouvelle maison de vacances au Portugal. Mais une fois sur place, ils découvrent horrifiés que la maison est encore en chantier ! Ce n’est que le début des galères pour les grands-parents car bientôt… ils perdent les gamins. Il ne leur reste plus que deux jours pour les retrouver, avant que leurs parents ne les rejoignent… 

Joyeuse retraite 2 | SND
Joyeuse retraite 2 | SND

Joyeuse retraite 2

Note : 1 sur 5.

C’est la seconde réalisation de Fabrice Bracq après le premier opus sorti en 2019. Joyeuse retraite ! avait réuni 1,3 million de spectateurs en France. Cette comédie française est sortie le 20 juillet 2022 en salle.

Un retour qui ne fait pas plaisir

Une grande interrogation plane autour de Joyeuse retraite 2 : est-ce que cette suite aller faire pire que son prédécesseur ? La réponse est non, mais on reste sur une très mauvaise comédie. Il faut dire que ce n’est pas une bonne idée de donner une continuité à un navet. Cette fois, le couple de retraités va avoir le droit de se reposer au Portugal. Malheureusement pour eux, ça ne va pas se passer comme prévu.   

Pour mettre les choses au clair, ce second opus n’est absolument pas drôle. Si vous arrivez à rigoler une fois, cela sera déjà un bel exploit. L’humour est des plus lourds. Il y a une volonté de surenchère épuisante. Les sketchs vont être devinables plusieurs minutes avant.    

Joyeuse retraite 2 | SND
Joyeuse retraite 2 | SND

L’humour le grand abscent

Plus globalement, on peut prendre du recul et se demander ce qui arrive actuellement aux comédies françaises. Celles de la nouvelle génération, même si elles ne sont pas toutes réussies, au moins tentent de donner un autre élan. En revanche, celles d’acteurs plus connus depuis 20 ou 30 ans, comme Thierry Lhermitte ou Didier Bourdon, se terminent majoritairement par un bide. On a connu ces acteurs au summum de leur forme et les voir ainsi attriste. Avant, il n’avait pas besoin d’en rajouter pour briller, leur jeu suffisait. Maintenant, on veut leur en faire faire des tonnes pour tenter de nous faire rire.   

Si la magie n’opère pas, Michèle Laroque et Thierry Lhermitte n’y sont pas étranger. Leur duo n’a pas d’alchimie. Ils n’arrivent pas à nous enthousiasmer. En casting secondaire Constance Labbé est surement la moins décevante, contrairement à un agaçant Nicolas Martinez.

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :