Ça tourne à Saint-Pierre et Miquelon – Se prendre au sérieux nuit à la comédie

Ça tourne à Saint-Pierre et Miquelon | Destiny Films

Ça tourne à Saint-Pierre et Miquelon : Céline, actrice renommée, est engagée par un célèbre réalisateur, Milan Zodowski, pour partir tourner à Saint-Pierre et Miquelon dans un film dont elle ne connaît quasiment rien. Quand elle arrive sur place, il n’y a pour toute équipe qu’un ingénieur du son et une régisseuse et Milan refuse obstinément de sortir du cabanon où il s’est enfermé pour « créer ». Le grand « menteur en scène », adepte du cinéma vérité, fera-t-il tourner Céline ou l’a-t-il fait venir sur l’archipel pour tout autre chose ? 

Ça tourne à Saint-Pierre et Miquelon | Destiny Films
Ça tourne à Saint-Pierre et Miquelon | Destiny Films

Ça tourne à Saint-Pierre et Miquelon

Note : 3.5 sur 5.

 
C’est la seconde réalisation de Christian Monnier. Il a écrit le scénario avec Sheila O’Connor, qui pour la petite anecdote, jouait Pénélope dans La Boum. Ce comédie franco-québécoise va sortir le 25 mai 2022 en salle.

Direction un archipel pour tenter de faire un film

Pour découvrir cette comédie canadienne, nous ne sommes pas allés du côté de Montréal, mais plutôt de Saint-Pierre-et-Miquelon. Petite dose d’originalité donc qui va en tout cas nous permettant de découvrir cet archipel français collé au Canada, et très peu exploré dans la cinématographie. Pour cela, ce sera un film dans le film, car nous allons suivre Céline, une actrice qui prépare un tournage. Malheureusement pour elle, cela va rester au stade de la préparation.

C’est un terrible moment pour elle, mais qui est assez divertissant à suivre pour nous. On sent l’actrice un peu ratée qui pour une fois à l’occasion de briller. Bien entendu pour prouver qu’elle a sa place, elle va en faire des tonnes et va être désagréable avec ceux qui l’entourent. Le peu de célébrités qu’on lui donne va lui tourner la tête. Ce sont ces passages qui vont vraiment être drôles, car il la tire au ridicule via son attitude. Les protagonistes qui l’entourent arrivent bien à la challenger et cette manière de faire est, c’est très efficace. Honnêtement, on rigole pas mal du tout durant le film.

Ça tourne à Saint-Pierre et Miquelon | Destiny Films
Ça tourne à Saint-Pierre et Miquelon | Destiny Films

On rigole dommage que ça se veut trop sérieux

Le petit hic va venir des passages un peu plus sérieux. Par exemple la relation qu’a Céline avec son adoption. Ce sont des moments plus réfléchis, mais qui ne vont pas forcément bien avec ceux plus détendus. L’alliance ne marche pas très bien et cela va venir ralentir la dynamique. D’autant plus que quand on découvre le pot-aux-roses, il n’y a rien d’exceptionnel. C’est donc dommage d’avoir essayé de nous tirer vers cette voie car elle va gâcher un peu Ça tourne à Saint-Pierre et Miquelon. Ce ne sont pas les pseudo-passages plus émotionnels du final qui vont changer grand-chose.

Surtout que l’acting de Céline Mauge ne casse pas trois pattes à un canard. Heureusement d’ailleurs que tous autour d’elle sont satisfaisants, car sinon on aurait pu s’ennuyer. Comme quoi les seconds couteaux sont parfois vitaux. En revanche, on déplore que Philippe Rebbot ne soit pas suffisamment utilisé. Quand il est présent à l’écran, c’est un bonheur total. Il y a donc un peu de frustration de ne pas le voir plus. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :