Non classé

Le dernier mercenaire : Jean Claude Van Damme frappe fort et fait rire

Le dernier mercenaire : Richard Brumère dit « La brume », légende des services secrets, disparu depuis des années, est de retour en France. L’immunité qu’il avait négociée pour son fils caché, Archibald, est étrangement levée.

Le dernier mercenaire

C’est une réalisation de David Charhon dont l’un de ses films, De l’autre côté du périph, fait partie de mes comédies préférées. Il a écrit le scénario avec Izm créateur de la série Les Lascars.

Je tiens à vous prévenir, si on retire ses passages TV, ma connaissance en matière de Jean-Claude Van Damme est zéro. C’est surement un avantage au moment d’attaquer cette comédie d’action que j’ai trouvé bonne.

Le contenu est véritablement fun. Je ne m’attendais pas à passer un moment si sympathique. L’histoire est assez basique, voir pas très fine, et elle devient une excuse pour partir un peu dans tous les sens à la recherche de sensation forte et de sketch. Alors certes, cela met un peu de temps à se mettre en place, mais une fois que ça démarre, c’est punchy. On excusera donc les facilités un peu aberrantes par moments.

Les scènes d’action sont plutôt réussite. On ne tombe pas dans un excès ridicule tout en ayant de bon affrontements.

On va avoir un Jean-Claude Van Damme poussé dans l’autodérision de son image publique. J’ai bien aimé ce choix car en plus de pouvoir profiter de l’acteur pour envoyer des patates, on va pouvoir rigoler de son comportement et ses petites phrases. Il est connu pour cela et ne s’en prive pas pour mon plus grand plaisir. Cela pourrait agacer certains ayant suivi sa carrière, mais pour un novice comme moi, aucun problème.

L’expérimenté Belge est accompagné d’un casting plutôt jeune pour les rôles les plus importants. On a la belle surprise Samir Decazza, aperçu avant dans quelques séries Canal+. Nassim Lyes va quant à lui apporter son grain de folie qu’on lui aime tant. Je rigole toujours autant grâce à Alban Ivanov. Son personnage m’a éclaté par son côté candide. Le casting secondaire d’expérience est impressionnant et fait la différence avec Patrick Timsit, Miou-Miou, Michel Cremades, Fatsah Bouyahmed et bien entendu un super Eric Judor.

Vous pouvez continuer à me suivre sur Instagram , Twitter et Facebook

%d blogueurs aiment cette page :