Action

Ice Road : Liam Neeson défie les routes de glace

Ice Road : Une mine s’effondre dans le Grand Nord et piège trente mineurs. Pour mener une mission de sauvetage périlleuse, Jim Goldenrod engage Mike McCann. Ils vont mener un convoi qui va emprunter la « route de glace ».

Ice Road

Ice Road

C’est une réalisation de Jonathan Hensleigh qui est un habitué des films plutôt violent comme Irish Gangster et The Punisher. Il en a aussi écrit le scénario.

Quand on voit Liam Neeson a l’affiche, on sait à quoi s’attendre. Loin d’être son meilleur dans le genre, ce film pas terrible n’est pas non plus le pire.

C’est donc parti pour rouler sur les chemins glacés des grands lacs Canadiens. Honnêtement, le pur côté aventure n’est pas si mal que ça. C’est surement ce qui est mieux réussi dans ce film mais étrangement pas tant exploité. Je dois même dire que cela commençait bien. J’aime le concept de voyager sur cette route de glace qui peut se briser à n’importe quel moment. On sent l’urgence et l’introduction donne envie.

Seulement, l’intérêt va fondre comme neige au soleil. Le film se dévoile beaucoup trop vite. A la moitié on sait déjà ce qui se cache derrière les difficultés du trajet. Une fois que les cartes sont abattues si rapidement, on va un peu s’ennuyer. Ensuite, on va voir Liam Neeson faire ce dont il a l’habitude, tout surmonter. Malheureusement, avec la construction du début, cela match difficilement. Ce n’est pas l’apport de Laurence Fishburne qui changera grand-chose à la donne.

D’autant plus que le rythme ne va pas être fou. Alors que le début a une certaine intensité, celle-ci va diminuer une fois que le pot aux roses est révélé. Pour ne pas aider, ensuite on aura de temps en temps des compléments d’explication qui vont montrer un scénario assez bancal.

L’intrigue de la mine pour déclencher l’urgence est bien trouvée mais son exploitation lors du film est moins habile. On va souvent s’attarder dessus mais finalement ça n’apporte rien à part créer des cassures dans le récit. La valeur ajoutée de nous montrer ce qui se passe dedans est proche de zéro.

Pour ne rien arranger les effets spéciaux vont être immonde. Les paysages sont sublimes mais par moments la production à rajouter des images de synthèse hideuses comme pour faire les explosions.

Vous pouvez continuer à me suivre sur Instagram , Twitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :