Comédie

Venise n’est pas en Italie : Benoît Poelvoorde prend la route en caravane

Et si on s’offrait un voyage en camping-car avec Benoît Poelvoorde dans VENISE N’EST PAS EN ITALIE.

Venise n'est pas en Italie

Venise n’est pas en Italie

C’est Ivan Calbérac qui va adapter son propre roman paru en 2015. Il avait donné lieu auparavant à une pièce de théâtre.

Dans VENISE N’EST PAS EN ITALIE, on retrouve le jeune Émile (Helie Thonnat) qui veut aller en Italie rejoindre une amie dont il est amoureux. Malheureusement pour lui, ses parents (Benoît Poelvoorde et Valérie Bonneton) vont l’y conduire dans leur camping-car.

Cette comédie m’a laissé sceptique car je n’ai pas vraiment accroché avec son côté humoristique. Je ne dis pas qu’elle n’a aucun humour, juste que c’est très mal équilibré.

On va nous sortir du solide avec les parents. Benoît Poelvoorde est un peu comme marginal dans sa manière d’agir. Un doux rêveur qui ne s’adapte pas à la société. C’est l’arme drôle de ce film. Que ce soi dans son attitude ou ses remarques, il m’a pas mal fait rire. Ses échanges avec Valérie Bonneton sont très bons. Si on se limite à ces deux-là, on rigole bien.

Malheureusement, il va avoir un paramètre important qui va rentrer en jeu : le gamin. Forcément, l’histoire tourne autour de lui et il va logiquement donner le rythme. Le problème, c’est que son récit est pas mal déprimant. J’avais l’impression qu’il ne lui arrivait que des merdes. Et pas dans le sens qui fasse rire, mais plutôt qu’on le plaigne. Ça casse totalement l’élan comique à chaque fois.

Helie Thonnat est vraiment triste dans sa manière de jouer. Dès qu’on se recentrait sur lui, la déprime n’était pas loin. Ce qui est d’autant plus dommage car Eugène Marcuse qui joue son frère donne du punch.

À noter, les belles prestations de la toute jeune Luna Lou et de Coline D’Inca (cette dernière était avant dans Plus Belle La Vie).

Si seulement VENISE N’EST PAS EN ITALIE n’avait pas eu cet élément mélancolique du jeune fils, cela aurait pu être une bonne comédie mais là ça rate juste le coche.

Vous pouvez continuer à me suivre sur Instagram , Twitter et Facebook

%d blogueurs aiment cette page :