Actuellement au cinéma Aventure

Jungle Cruise : Emily Blunt et Dwayne Johnson retournent l’Amazonie

La doctoresse Lily Houghton quitte Londres pour explorer la jungle amazonienne à la recherche d’un remède miraculeux. Elle engage Frank Wolff, un capitaine roublard aussi douteux que son vieux rafiot délabré.

Jungle Cruise

Jungle Cruise : Emily Blunt et Dwayne Johnson retournent l’Amazonie

C’est une réalisation de l’Hispano-américain Jaume Collet-Serra à qui on doit des films de qualité comme Esther. Il s’agit de l’adaptation d’une attraction présente dans les parcs Disney. Le scénario a été écrit par John Requa (Yéti & Compagnie), Glenn Ficarra (I Love You Phillip Morris) et Michael Green (Logan).

Disney est productif en cette année 2021 et cette fois c’est avec un film d’aventures qui se révèle être plutôt bon.

Il n’y a certes pas de grande (voir aucune) prise de risque dans ce film d’aventures, mais force est de constater que ce divertissement fait le travail. On se laisse facilement porter par un récit entrant dans les normes du style. Dans cette longue aventure qui va nous amener sur le fleuve de l’Amazonie, il y va toujours avoir quelques choses pour qu’on ne s’ennuie pas. Que ce soit un général germanique hargneux, des animaux sauvages, des tribus indigènes, ou encore des âmes maudites, on trouve diversité plaisante dans les différentes épreuves croisée.

Par contre, il est vrai que l’écriture un peu grossière fatigue un peu. Je pense notamment à la Happy End qui est « trop happy » ça en est un peu ridicule. En termes de maladresse d’écriture, je pense aussi à l’instance de certaines thématiques est un peu maladroite d’autant plus que le récit aurait pu parler de lui-même.

Cela ressort beaucoup avec le personnage de la doctoresse. En soi ça ne vient pas forcément d’elle, mais plutôt du soulignage incessant par ses proches de ses faits et gestes. Je n’ai pas compris ce choix car Emily Blunt rayonne naturellement. L’actrice est impeccable et incarne à merveille cette aventurière pleine de fougue. Un choix pertinent concernant aussi le capitaine Franck. J’ai aimé son côté dynamique et brut de décoffrage. Qui de mieux que Dwayne Johnson pour lui donner cette force. Par contre, de base j’apprécie Jesse Plemons, mais il en fait des tonnes dans le rôle du méchant. Un peu fatigant sur les bords.

Dommage que quelques défauts viennent tout ce dynamisme. Je pense notamment aux images de synthèse un peu trop présente.

Vous pouvez continuer à me suivre sur Instagram , Twitter et Facebook

%d blogueurs aiment cette page :