Coup de coeur

IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN (Guerre / Drame – Excellent)

Cette semaine la communauté a choisi IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN (1998).

C’est une réalisation du maître Steven Spielberg avec un scénario de Robert Rodat (KRUSK). En plus de son succès au box-office, le film a reçu 5 Oscars avec celui du Meilleur réalisateur, Meilleure photographie, Meilleur son, Meilleur montage et Meilleur montage sonore.

Dans IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN, on retrouve une escouade menée par le capitaine Miller (Tom Hanks) qui doit aller sauver le soldat Ryan après le débarquement.

J’ai trouvé que c’était un excellent film. De base, je n’aime pas les films de guerre à quelques exceptions prêtes. J’avais donc de la réticence avant de mettre lecture. Cependant, rapidement mes doutes ont été replacé par de l’épatement. La scène d’introduction sur Omaha Beach est tout simplement exceptionnelle. Il y a de la puissance et de la tension. On arrive à ressentir toutes l’horreur qu’a été ce débarquement. Chaque mort va nous percuter. Ensuite, on va passer au vif du sujet avec la recherche du fameux Ryan. Je n’aime pas trop les films qui s’approche dès trois heures, mais je dois avouer qu’ici ça ne m’a pas dérangé. Cela passe très bien. Le rythme est assez intense pour ne pas faire sentir la longueur. Il y a un dynamisme dans cette quête que ce soit d’un point de vue humain mais aussi au niveau des différents combats qui vont s’enchainer. Nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. Par contre, attention aux âmes sensibles car il y a beaucoup de violence. Aucune censure sur la dureté d’une guerre. J’ai apprécié que Steven Spielberg prenne le temps de développer chacun de ses protagonistes durant l’avancée. Il y aura des confiances ou des réactions à chaud qui permettons de les cerner. De plus, sans parler du grand Tom Hanks, le reste du casting est impressionnant. Je peux citer entre autres Giovanni Ribisi et Adam Goldberg. Cet attachement au soldat va rendre les pertes éventuelles encore plus dur. J’ai ressenti de la tristesse. Petit point négatif à mes yeux, le dernier acte ressemble trop à un film de guerre classique.

IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN n’est pas seulement des fusillades, c’est bien plus grand.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :