Titre : TANGUY

Année de Sortie : 2001

Genre :  Comédie

Nationalité : Français

Avis : Excellent

Ce mercredi va sortir TANGUY, LE RETOUR, c’est donc logiquement que je me suis refait TANGUY (2001) premier du nom.

C’est une réalisation de Étienne Chatiliez qui était déjà à l’origine de films marquants dans la comédie française des années 90 comme TATIE DANIELLE et LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE. Il écrivit le scénario en collaboration avec Laurent Chouchan. Ces deux-là vont de nouveau travailler ensemble dans la suite.

Dans TANGUY, on retrouve Tanguy (Eric Berger) qui a maintenant 28 ans et des diplômes à ne plus savoir qu’en faire. Il ne veut cependant toujours pas quitter le domicile parental à leur (André Dussollier et Sabine Azéma) plus grand malheur.

Pour moi cette comédie est limite culte. Je l’ai vu un nombre incalculable de fois. Encore de nos jours, il arrive que ce nom résonne pour appeler un enfant qui ne veut pas partir de chez ses parents. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’une suite arrive aussi tard. Le public est toujours là et n’a pas oublié le nom de Tanguy. Cet « étudiant », campé par Eric Berger, qui est tellement antipathique qu’il en devient génial. Il ne fout rien chez lui et sort ses grandes morales à base de proverbes chinois. Cela donne envie de lui mettre deux claques. Ses parents, avec André Dussollier et Sabine Azéma, sont tout aussi géniaux. L’interaction entre tous les protagonistes est parfaite. Le manège qui va s’opérer pour le virer est à mourir de rire. Ils ne vont pas manquer de créativité et on aura une comédie bien rythmée. Le récit est d’ailleurs bien fait, car au-delà de sa thématique qui est toujours d’actualité, il n’est pas linéaire. Le sujet aurait pu donner un film redondant, mais les différents rebondissements, vont amener de l’intérêt jusqu’à la fin.

TANGUY aura su rester dans les têtes durant presque 20 ans, la barre est donc très haute pour la suite qui vient mercredi.