Titre : TON FILS

Année de Sortie : 2019

Genre : Policer

Nationalité : Espagnol

Avis : Très bon policier

Sorti en 2018 chez nos voisins, on peut désormais voir sur Netflix le film Espagnol TON FILS.

C’est une réalisation de Miguel Ángel Vivas, qui avait travaillé sur la série CASA DE PAPEL. Le scénario est signé par l’Italien Alberto Marini.

Dans TON FILS, on retrouve le chirurgien Jaime Jiménez (José Coronado) dont le fils a été tabassé sauvagement à la sortie d’une boite de nuit. Il va alors chercher à savoir ce qui s’est passé et surtout se venger.

J’ai trouvé ce film policer vraiment bien fait. Je suis un fan du cinéma espagnol, et j’ai donc été satisfait de pouvoir le voir. On ne sera pas dans le schéma simple histoire de vengeance comme on peut en voir dans les films américains. Aux États-Unis, il y a rarement des nuances, ce genre de scénario étant fait pour l’action, ça devient un grand massacre. Là, la tournure est tout autre. On va étudier le personnage du chirurgien. L’acteur José Coronado fait d’ailleurs un travail remarquable. Il donne une gravité à cet homme, on le sent tourmenter. On va être plongé dans son envie de vengeance qui le ronge de l’intérieur. Un dilemme psychologique entre ses instincts primaires et sa morale. Jusqu’où sera-t-il prêt à aller ? On va voir où sont les limites de cet homme. J’ai trouvé cette approche psychologique captivante. Cela va donner évidemment une touche très sombre au film. Plus on avance, plus c’est troublant. En parallèle, il y aura un vrai travail d’enquête afin qu’il trouve le responsable des violences envers son fils. On est pris dans l’intrigue pour savoir ce qui s’est vraiment passé. Le rythme sera peut-être un peu lent par moments. On est tellement emporté par sa soif de vengeance qu’on voudrait que ça aille plus vite. Quelques passages intenses vont tout de même redonner de la vigueur à l’histoire pour relancer le spectateur.

TON FILS va nous montrer dans sa facette la plus sombre jusqu’où un père est prêt à aller.