YAO | Pathé
0 4 minutes 4 ans

YAO : Depuis son village au nord du Sénégal, Yao est un jeune garçon de 13 ans prêt à tout pour rencontrer son héros : Seydou Tall, un célèbre acteur français. Invité à Dakar pour promouvoir son nouveau livre, ce dernier se rend dans son pays d’origine pour la première fois. Pour réaliser son rêve, le jeune Yao organise sa fugue et brave 387 kilomètres en solitaire jusqu’à la capitale. Touché par cet enfant, l’acteur décide de fuir ses obligations et de le raccompagner chez lui. Mais sur les routes poussiéreuses et incertaines du Sénégal, Seydou comprend qu’en roulant vers le village de l’enfant, il roule aussi vers ses racines.

YAO | Pathé
YAO | Pathé

YAO

Note : 2.5 sur 5.

C’est une réalisation de Philippe Godeau, également scénariste. Ce drame franco-sénégalais sort le 23 janvier 2019 en salle. Il est désormais disponible en VOD sur UniversCiné et Filmo.

Mélange de fiction et réalité

Le récit qui nous est proposé, n’offre aucun rebondissement et il se révèle assez plat. On se laisse porter tranquillement sans grand enthousiasme par une histoire qui se veut être comme une fable sur un retour aux sources. J’avais un peu de mal à voir la fin d’un voyage qui parait ne jamais terminer. Cependant, tout cela se passe dans un cadre magique. Les paysages sont vraiment sublimes et la bande originale est assez agréable.

La joie et l’enthousiasme des acteurs envoient de bonne onde. Cela ne suffit malheureusement pas à donner de l’intérêt à ce film. Ce que j’ai trouvé le plus dommage, est le manque de diversité proposé dans les profils de personnages. Chacun va être dans un stéréotype de ce que l’européen image être l’Afrique. Comme si tous les habitants du Sénégal étaient exactement faits dans le même moule. En plus de donner un désagréable sentiment de redondance, j’ai l’impression que ce film a plus été construit sur un imaginaire.

Même le rôle d’Omar Sy est enfermé dans sa petite case avec toujours le même type de réaction prévisible et une évolution qu’on devine rapidement. Bien qu’il soit encore tout jeune, Lionel Louis Basse peut se targuer de réussir à voler la vedette à la star française par son naturel.

Le message que veut nous apporter YAO sur le fond est très louable, savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va, mais sa mise en forme n’aide pas à le faire passer.

Laisser un commentaire