Titre : STAR WARS: L’ASCENSION DE SKYWALKER

Genre : Science fiction / Aventure

Sortie : Décembre 2019

Avis global : A Eviter

Même si elle est loin d’avoir fait l’unanimité, le monde est tourné vers la nouvelle trilogie made in Disney qui se clôture avec STAR WARS: L’ASCENSION DE SKYWALKER.

Après avoir fait LE RÉVEIL DE LA FORCE (2015), J.J. Abrams revient aux manettes pour ce 9ème épisode de la saga créée par George Lucas. Ce dernier s’était dit trahi par le chemin qu’elle prenait. Le scénario a été écrit en collaboration avec Chris Terrio (JUSTICE LEAGUE). Dans L’ASCENSION DE SKYWALKER, on va conclure avec l’affrontement qui oppose la Résistance au Premier Ordre.

Toute cette attente pour ça… Je ne vois pas comment ce film aurait pu être pire. C’est une honte pour cette franchise mythique que de nous donner cette conclusion. Je ne vous spoilerais pas dans cette critique, je ferais donc des remarques globales. La première chose qui m’a sauté aux yeux, ce sont les facilités scénaristiques. C’est impressionnant comment elles sont nombreuses.  Je n’arrivais même plus à les compter. Il y a des tentatives de nouveauté qui tombent complètement à plat. On nous balance des trucs qui ne sont pas du tout cohérents avec le reste de l’univers Star Wars. Comme si on pouvait gommer les 8 précédents opus, tout ça pour nous « surprendre ». Au final c’est juste ridicule. Pour vous dire, ça part tellement loin dans le grand n’importe quoi que j’ai rigolé au final. Le pire, c’est qu’on aurait pu avoir quelques moments vraiment forts. On sent qu’ils sont là, mais au lieu de bien les marquer, ils sont expédiés. Alors certes, les batailles sont bien faites, et visuellement c’est magnifique, mais à ce niveau-là ça ne suffit pas. Pour ne rien arranger, on a du fan service dans tous les sens. Mais pas dans un sens positif, c’est forcé et ça n’apporte strictement rien. Je vais tout de même apporter du crédit au casting Daisy Ridley, Oscar Isaac et John Boyega, malgré ce naufrage s’en sortent bien. Par contre, j’ai trouvé Adam Driver catastrophique. On peut dire que le costume était trop grand pour lui.

L’ASCENSION DE SKYWALKER laisse sceptique sur la capacité à Disney de nous faire de nouveau rêver avec STAR WARS.