Titre : TREMBLEMENTS

Année de Sortie : 2019

Genre :  Drame

Nationalité : Guatémaltèque / Français

Avis : Excellent

Après la Macédoine, le tour du monde continue avec le GUATEMALA et le drame TREMBLEMENTS.

C’est une réalisation de Jayro Bustamante qui avait reçu une Berlinale pour son dernier film IXCANUL. Il a aussi écrit le scénario.

Dans TREMBLEMENTS, on retrouve Pablo (Juan Pablo Olyslager) qui apprend à sa famille et sa femme qu’il est homosexuel. Sa vie va alors basculer.

J’ai trouvé ce film vraiment excellent. Ne connaissant pas du tout le Guatemala, ce qui est relaté est toujours à prendre avec des pincettes pour savoir si c’est vraiment la réalité là-bas. Il expose très bien le contexte social et religieux qui sont les deux facteurs clés. Dans un pays où la foi est une base, l’homosexualité est fortement rejetée. Pablo voit donc le monde s’écrouler autour de lui que ce soit par rapport à la sphère familiale mais aussi sociale. Il est devenu comme un paria pour les hétérosexuels. Cette volonté de la société de lui dicter quel doit être son orientation sexuelle est marquée à un point qu’il a même honte de lui. Cela montre le poids de la religion. Il est intéressant dans TREMBLEMENTS de voir aussi cette organisation évangélique. Des shows un peu à l’américaine (toute proportion gardée), et toute une commercialisation autour de la « guérison » de Pablo. Juan Pablo Olyslager est d’ailleurs parfait dans ce rôle. C’est une révélation cet acteur. Mauricio Armas, qui joue son compagnon, est aussi très bon. Les deux donnes une autre dimension à ce drame. Pablo va subir de plein fouet cette mise à pied de la société, et de ses enfants. Ces derniers vont être manipulés et ne vont servir qu’à lui faire plus de mal. Sous prétexte de les protéger d’un père « anormal », leur mère ne fait que les détruire. À un point qu’on mélange la vengeance à la croyance, ce qui n’est jamais bon. Tout cela donne une analyse travaillée et qui fait bien ressortir ce que ressent tous les protagonistes. Cela ne tombe jamais dans le cliché ou la caricature.

Avec son récit passionnant, TREMBLEMENTS fait mouche.

Publicités