Titre : NOUS FINIRONS ENSEMBLE

Année de Sortie : 2019

Genre : Comédie

Nationalité : Français

Avis : Excellent

La suite de LES PETITS MOUCHOIRS voit enfin le jour, aujourd’hui on va parler de NOUS FINIRONS ENSEMBLE.

C’est encore une fois Guillaume Canet à la réalisation. Il va écrire le scénario avec Rodolphe Lauga.

Dans NOUS FINIRONS ENSEMBLE, on retrouve Max (François Cluzet) qui s’est reclus dans sa maison de campagne. Alors que ça fait trois ans qu’il ne les a pas vus, ses amis (Marion Cotillard, Gilles Lellouche, Laurent Lafitte, Benoît Magimel et Pascale Arbillot) débarquent pour lui faire une surprise.

Même si ce que j’ai ressenti n’a rien à voir avec LES PETITS MOUCHOIRS, j’ai trouvé cette suite de bonne qualité. Cela a beau être la continuité (8 ans après), ces deux films n’ont rien à voir. D’ailleurs, si vous n’avez pas vu LES PETITS MOUCHOIRS ce n’est pas grave, celui-ci peut se regarder indépendamment. Le premier était beaucoup plus dramatique avec une fin pleine de tristesse. Là, on est sur une pure comédie. Certes, il y aura d’un coup un passage mélodramatique mais ça ne va pas durer longtemps. Honnêtement, j’ai énormément rigolé. Du début à la fin j’étais plié. Il y a toujours le bon truc pour faire éclater de rire. On retrouve cette bande d’amis comme on l’a laissée. Certes, le temps est passé et quelques données ont changé, mais leur alchimie reste la même. Comme d’habitude, on a des acteurs vraiment fantastiques. Ils sont parfaits dans leur rôle. Cependant, cette fois, les histoires individuelles seront beaucoup moins travaillées. On sera plus dans un état d’esprit global que dans une vraie recherche pour faire avancer chaque protagoniste. C’est dommage d’ailleurs car certains axes étaient intéressants mais ils sont à peine explorés. Même les enfants, qui étaient une possibilité de rafraichissements, ne sont pas trop utilisés. Il n’y aura que François Cluzet qui sera mis en avant avec une intrigue plus poussée. Son personnage sera même plus fin que dans le premier en étant plus profond et plus touchant.

On dit souvent que les suites sont ratées, exemple récent de TANGUY, mais NOUS FINIRONS ENSEMBLE montre qu’il y a parfois des exceptions.